Page 1 sur 2

Robert Surcouf, le "Roi des corsaires"

MessagePosté: Sam 23 Jan 2010 18:30
de J. Bonhomme
-- Biographie de Surcouf laissée en suspens en attendant d'éclaircisser la question dont au dessus--
J. Bonhomme.

Re: Robert Surcouf, le "Roi des corsaires"

MessagePosté: Sam 27 Fév 2010 17:59
de Blackbeard
De nombreuses informations intéressantes !
En effet, j'ai lu pas mal d'histoires à propos de Surcouf, toutes plus ou moins vraies, mais pour ce qui est de la vérité, ce n'est pas à la portée de tout le monde.
Sa vie a été tellement romancée !

Merci pour cette bio Jacques !

Re: Robert Surcouf, le "Roi des corsaires"

MessagePosté: Lun 1 Mar 2010 13:37
de alain roman
Bonjour,j'ai lu avec intérêt cette biographie.Visiblement son auteur s'est inspiré de mes 2 ouvrages:"La saga des Surcouf" et "Robert Surcouf et ses frères".
Je peux bien sûr prouver cette affirmation car l'article cite plusieurs éléments qui ne figurent que dans ces 2 livres.Je regrette 2 choses:
--Que l'auteur n'ait pas cité ses sources ou sa bibliographie ce qui est de la correction la plus élémentaire
--Que l'auteur ait maintenu certaines erreurs :Charles Surcouf n'a pas été prisonnier des Anglais et il est mort de maladie à l'île Maurice ;Robert Surcouf n'a jamais eu le titre de baron,que ce soit d'Empire ou de n'importe quoi.
En espérant que des rectifications seront apportées recevez mes amitiés
Alain Roman
P.S.allez voir sur le site de marine.net,l'article sur Surcouf est de ma main et ne comporte pas d'erreur

Re: Robert Surcouf, le "Roi des corsaires"

MessagePosté: Sam 29 Mai 2010 13:01
de J. Bonhomme
Bonjour; ce message est ma réponse au message envoyé par Alain Romain à propos de ma biographie de Robert Surcouf et, pour ce qui me concerne, sera le dernier message qui paraîtra dans ce sujet.
Je premette que j'avais choisi d'eclaircisser cette question par messages privés, car cette dernière me semblait la façon meilleure, mais comme après presque 3 mois je n'ai pas encore eu une réponse à mon message privé du 1 mars (que j'ajoute ci- dessous) je me vois forcé à ecrire une réponse ici.

Premièrement, comme je vous ai dit dans mon message, je ne me suis pas inspiré aux oeuvres que vous avez indiqués, livres que entre autre je n'ai jamais lu.

C'est vrai, je n'ai pas indiqué mes sources ni ma bibliographie, erreur grave comme je vous ai dit; je ne l'ai pas fait soit parce que ça aurait signifié ajouter encore ou moins une page à un message déjà très long soit parce que je trouve très difficile indiquer avec précision tous les documentaires, livres, articles, musées visitées et enfin tout ce qui, pendant des années, m'a permis d'avoir mes connaissances à propos de l'histoire de la navigation. Dans tout cas j'ajoute une liste des documents que je peux indiquer avec précision.

Pour ce qui concerne le fait des erreurs, je pense que une très bonne réponse on peut la trouver dans le message de Blackbeard qu'on trouve peu au dessus; est sûrement possible que dans mon texte il y ait des erreurs, mais je pense que ça arrive à tous ces qui écrivent un texte à propos d'événements du passé.

Cordialement.

NOTE (pour Blackbeard): je ne sais pas si tu veux effacer ce sujet, vu que enfin est devenu inutile le garder, mais dans le cas je souhaiterais qu'il soit gardé pour un peu de temps avant de l'effacer... merci! ;)

Livres ou oeuvres écrites consultés:
"The corsairs of France" – Norman, Charles Boswell (1887).
"Famous privateersmen and adventurers of the sea; their rovings, cruises, escapades, and fierce battling upon the ocean for patriotism, and for treasure" – Johnston, Charles Haven Ladd (1911).
"Robert Surcouf" - Yves Gedouin (1867).
"Journal des sciences militaires", vol 8 – (1827); texte d'énorme intérêt vu qu'il est le nécrologe de Surcouf.

Sites internet:
http://www.migrations.fr/hugon2.htm ; site où on trouve l'intéressante travail de Jean-Claude Deval à propos (entre autre) de la génealogie de la famille Surcouf.

Message privé du 1 mars:
Bonjour Alain, je vous ecris vu la reponse à mon sujet sur la biographie de Surcouf.
Premier, je dois remarquer que vous avez absolumet raison, je n'ai pas cité les sources des notices et pour ça je peux seulement vous faire mes excuses, il s'agit d'un erreur très grave. Pour ce qui concerne vôtres oeuvres, n'est pas possible que je me sois exprès inspiré à ces dernières car je ne les ai jamais lus... pourtant, en ne doutant absolument de vôtres affirmations, s'il vous plaît indiquez moi exactement leurs donnés (titre exact, auteur...) et je les indiquera immediatement comme source (sinon svp indiquez moi vôtres autres demandes).
Vous douvez dans tout cas considerer que le texte originel (comme tous les autres à moi) est en italien et a été seulement après traduit en français.
Pour ce qui concerne l'article en netmarine.net je l'ai lu et je le trouve vraiement bien ecrit; je dois pourtant confirmer ce que j'ai ecrit à propos du titre de Surcouf.
En attendant d'éclaircir la question je pourvois pour le moment à effacer le texte.
Veuillez agreer mes salutations.
J. Bonhomme

Re: Robert Surcouf, le "Roi des corsaires"

MessagePosté: Dim 30 Mai 2010 12:47
de Neïl Blackstorm
Je tiens à ajouter ma petite touche personnelle:
D'une il est vrai que Jacques a oublié de citer ses sources. Cela peut arriver. Il n'y a aucun manque de correction, c'est quelqu'un de tout à fait correct, il n'y a qu'un petit oubli.
De deux ce n'est pas parce que vous avez écrit un livre sur Surcouf (ce dont je ne doute pas) qu'il s'est forcément inspiré de vous, il peut avoir d'autres sources.
Il me semble bien aussi que Surcouf a eu un titre mais je ne suis sûr de rien...
Ensuite étant donné que de nombreuses erreurs sont données sur Surcouf, il est possible que Jacques est tort et que vous ayez raison, tout comme l'inverse peut être considéré.
Cela me paraît très prétentieux de prétendre que ce que vous avez écrit et juste et ce que les autres ont écrit est faux. Il est tout à fait possible que vous vous trompiez.
Cela me paraît également prétentieux de dire, je cite "allez voir sur le site de marine.net,l'article sur Surcouf est de ma main et ne comporte pas d'erreur".
Il peut également comporter des erreurs, vous n'êtes pas la science infuse!
Ce n'est que mon avis, je ne veux pas paraître le méchant de service mais vos propos m'ont semblé plutôt prétentieux...
De plus, vous ne vous êtes pas présenté alors que c'est la coutume à bord avant de poster, ce qui est également un correction des plus élémentaires!

Cordialement,

Neïl Blackstorm.

Re: Robert Surcouf, le "Roi des corsaires"

MessagePosté: Dim 30 Mai 2010 13:01
de alain roman
C'est encore moi.
Je viens de lire le mesage de Neil Blackstorm.Le message que j'ai en voyé il y a quelques instants me parait une réponse correcte.
Je peux ,comme tout le monde, commettre des erreurs.Si vous avez des doutes,formulez des demandes précises j'essaierai de vous fournir
les justifications.Mais je dois dire que j'ai été très surpris par la bibliographie de J.Bonhomme:elle me parait très éloignée de la réalité.
Amicalement
Alain Roman

Re: Robert Surcouf, le "Roi des corsaires"

MessagePosté: Dim 30 Mai 2010 13:05
de Neïl Blackstorm
Le problème est qu'il n'y a pas vraiment d'informations précises à propos de notre ami Surcouf, ce qui nous permet de douter des deux biographies.
Il y a certainement du vrai et du faux dans les deux, mais personne ne peux prétendre connaître tout le vrai...
(A Jacques: Surcouf aimait les coups de fouet, faut le dire, ça :fourire: )

Re: Robert Surcouf, le "Roi des corsaires"

MessagePosté: Dim 30 Mai 2010 13:32
de alain roman
Bonjour,entre 13h47 et 14h01 j'ai envoyé un long message qui ne semble pas être passé si j'en juge par le message de Neil Blackstorm.
Je voudrais le résumer ici.
J'ai été primé en 2008 par l'Académie de Marine(çà fait prétentieux mais je n'y peux rien)pour 2 livres:
--La Saga des Surcouf,éditions Cristel,2006(290 notes)
--Robert Surcouf et ses Frères,même éditeur,2007(484 notes)
Je suis très étonné par la bibliographie de J.Bonhomme qui ne cite aucun des ouvrages de base:
Cunat en 1842
Surcouf en 1890
Bourdet-Pléville en 1951
Toussaint en 1979
Les autres auteurs ont simplement utilisé Cunat et Surcouf sans faire de recherches.Bourdet-Pléville et Toussaint(ce n'est donc pas moi)ont prouvé que Surcouf n'a jamais été anobli.Même si je peux faire des erreurs je peux fournir les sources de la plupart de mes affirmations.Il suffit de demander.
Par exemple la généalogie Surcouf publiée sur migrations.fr/hugon2.htm compte plusieurs erreurs vérifiables dans les registres paroissiaux:ainsi Robert Surcouf(1702-1756),mari de Françoise Pitot a eu 17 enfants et non pas 6.
Amicalement
Alain Roman

Re: Robert Surcouf, le "Roi des corsaires"

MessagePosté: Dim 30 Mai 2010 13:49
de Neïl Blackstorm
Cela est tout à fait possible et je n'ai jamais dit le contraire.
Il n'est pas nécessaire de dire tout ça, je n'ai jamais dit que tu mentais.
Simplement, je dis que tout texte a ses erreurs, quand aux "preuves" certifiant que Surcouf n'a jamais été anobli, je n'en sais rien, je ne suis pas un érudit en piraterie, donc je vous laisse le soin d'éclaircir cette question entre vous...
Toutefois je fait entièrement confiance à Jacques et cela m'étonne qu'il se soit trompé.
Je ne pense pas que les autres auteurs aient utilisé Cunat et Surcouf sans faire de recherches, je ne pense pas que les éditeurs auraient laissé passé ça, de plus ils ont sûrement ajouté leurs théories à celles des autres.
C'est à ça que sert d'utiliser des livres et de les mélanger pour faire un "mixte", à améliorer les textes d'origine.
Enfin, bref, il ne sert à rien d'aller plus loin, je vous laisse régler la question entre vous, car je ne suis pas un expert en piraterie.

Cordialement,

Neïl Blackstorm.

Re: Robert Surcouf, le "Roi des corsaires"

MessagePosté: Dim 30 Mai 2010 16:27
de alain roman
Noblesse de Surcouf:
-Bourdet-Pléville (pages191à194 de son livre)n'a trouvé aucune mention de Surcouf dans le registre des anoblissements impériaux
-Toussaint précise que le titre de baron n'apparait dans aucun document d'époque:courriers,état-civil,héritage,etc..alors que l'on trouve la mention de chevalier de la légion d'honneur
J.Bonhomme est sûrement de bonne foi mais sa bibliographie est vraiment un peu courte.
Amicalement
Alain Roman(visible sur Internet notamment sur Etonnants Voyageurs)