Glossaire de la marine

Glossaire de la marine



Abordage   Assaut donné bord à bord d'un navire à un autre.
Collision accidentelle entre deux bateaux par manque de surveillance.
Action d'atteindre un rivage, d'aborder.
Accastillage   Ensemble des équipements placés sur le pont d'un navire (cabestan, manilles, poulies, pompe, ...)
Affaler   1. Laisser descendre une voile par son poids
2. s'affaler : être entraîné trop près de la côte
Agrès   Ce terme désigne tout élément du gréement d'un navire (câble, cordage, voiles, vergues, poulies...)
Ajoupa   Mot d'origine caraïbe utilisé au XVIIè siècle pour désigner le campement des Indiens et les habitations des boucaniers
Amarre   Chaînes ou cordages servant à tenir le navire le long du quai.
Amarrer   Maintenir contre un quai ou un objet flottant à l'aide d'amarres.
Amer   Tout objet fixe et très visible servant de repère pour la navigation
Amure   Cordage qui retient le coin inférieur d'une voile. (changer d'amure, cf. virer)
Amurer   Mettre en place les amures
A sec de toile   Sans aucune voile d'établie
Araignée   Réseau de petits filins tendus en éventail à partir d'un même point. Exemple : araignée de hamac.
Artimon Mât d'artimon Mât arrière d'un Ketch ou de tout voilier à trois mâts ou davantage
Assiette   Position d'un bateau sur l'eau, par rapport à sa ligne de flottaison. L'assiette peut être modifiée par le déplacement longitudinal du lest mobile ou du chargement.
Atterrage   Voisinage d'une côte, d'un port
Aussière   Très fort cordage servant à remorquer, haler ou amarrer un navire
Aventurier   Appelation générique des pirates, flibustiers, boucaniers et corsaires, qui apparaît dans les chroniques du XVIIIè siècle avant d'être adoptée par les romanciers
Bâbord   Côté gauche du navire (quand on regarde vers l'avant)
Bande de ris Bande de ris Partie d'une voile destinée à être serrée sur une vergue ou une bôme au moyen de garcettes, pour pouvoir être soustraite à l'action du vent
prendre des ris : diminuer la surface d'une voile en nouant les garcettes de ris
Barbaresque   Prédateur musulman qui pratique la course en Méditerranée. Son activité, basée sur la rapine et le commerce des esclaves, s'éteint au milieu du XIXè siècle.
Barre   Emplacement où se tient l'homme de barre, qui peut être la timonerie, la dunette ou un banc sur le pont simplement.
Basse voile   Voile carrée inférieure
Bâtiment de ligne   Grand navire de guerre puissamment armé et formant l'élément principal d'une escadre.
Batterie   Pont muni de canons. Un canon est en batterie lorsqu'il est prêt à faire feu
Bau   Poutre supportant un pont de navire
Beaupré Beaupré Mât plus ou moins oblique placé à l'avant d'un voilier. Il peut être prolongé par un bout-dehors. Les focs y sont amurés.
Bitture (ou Biture)   Lors du mouillage, portion d'une chaîne d'ancre qui file librement par l'écubier. Par analogie, se saouler tout en étant capable de rentrer à bord, s'enivrer.
Bôme   Espar horizontal servant à tendre le bord inférieur de certaines voiles latines sous lequel il est placé
Bonnette Bonnettes Voile supplémentaire pour petit vent s'établissant latéralement aux voiles carrées ou se laçant sous une voile pour en augmenter la surface
Bord   Côté d'un navire. (cf. bâbord, tribord et virer)
Bordée   1. Subdivision de l'équipage (tribordais, bâbordais)
2. Ensemble des canons d'un des côtés du navire et, par extension, leur décharge simultanée.
3. Route faite par un navire entre deux changements de cap, en gardant le vent du même côté
4. Au sens figuratif, ripaille à terre
Border   Raidir le cordage d'une voile
Bosco   Traduction du mot anglais quarter master qui signifie quartier-maître de timonerie en charge de la surveillance de la barre et des signaux émis entre navires.
En termes familiers, autrefois bosco signifiait maître d'équipage.
Bosse   Cordage servant au remorquage
Bossoir   1. Bossoir de capon : pièce de bois vers l'avant du navire, faisant saillie de chaque côté, servant à la manoeuvre de l'ancre
2. Bossoir d'embarcation : arc-boutant servant à la mise à l'eau d'une embarcation
Boucanier   (dérivé du Caraïbe " boucan ") est à l'origine des chasseurs d'animaux sauvages. Il traite la viande par un procédé de fumage appelé boucanage appris des Indiens Arawak, et fait du commerce avec les peaux. A l'origine, les boucaniers occupent des terres sur l'île d'Hispaniola qui appartient à l'Espagne (aujourd'hui Haïti et la République Dominicaine). La raréfaction du gibier dans les îles ainsi que la tentative des espagnols d'évincer les boucaniers, leur font rejoindre la flibuste.
Boulet enchaîné Boulets enchaînés
Boulet enchaîné
Les projectiles à chaîne sont utilisés pour couper les manoeuvres et déchirer les voiles de l'ennemi. Ces boulets étaient envoyés par la même charge, et une fois dans les airs, la chaîne se tendait et brisait ou coupait tout ce qu'elle rencontrait.
Boulet plein Boulet plein Les boulets pleins servent à endommager la coque de l'ennemi.
Voici un exemple de marins en train de charger un canon.
Boulet ramé Boulet plein Les projectiles ramés sont utilisés pour couper les manoeuvres et déchirer les voiles de l'ennemi. Dans le jargon marin, les boulets ramés étaient aussi appelés "anges à deux têtes"
Boulet rouge   Les boulets rouges sont appelés ainsi car ils sont chauffés à rouge de manière à mettre le feu au navire de l'ennemi. Cette technique était peu employée car très délicate.
Bouline   amarrée à une voile pour lui faire prendre le vent.
Naviguer à la bouline: naviguer au plus près du vent.
Bout-dehors (ou Boute-hors) Bout-dehors 1. Pièce de mâture permettant de gréer une voile supplémentaire (bout-dehors de bonnette)
2. bout-dehors de foc : espar horizontal ou légèrement oblique en avant de l'étrave, sur lequel est amuré le foc
Boutefeu (ou boute-feu)   Baguette comprenant à son extrémité une mêche d'étoupe servant à mettre le feu aux pièces d'artillerie.
Autres significations dérivées :
- Le nom de celui qui mettait le feu au canon
- Celui qui est à l'origine de querelles
Branle-bas   1. Lever de l'équipage
2. Préparatifs de combat. Branles est l'ancien nom des hamacs. On doit les décrocher - mettre bas - à l'occasion du réveil ou du combat
Bras Bras Manoeuvre fixée à l'extrémité d'une vergue et servant à faire tourner celle-ci dans le plan horizontal (brasser)
Brasse   Unité de profondeur de six pieds. La brasse anglaise mesure 1,83 m; l'ancienne brasse française, 1,624 m
Brasser   Orienter une voile
Brasse-carrée   Gendarme (argot maritime)
Brigantine Brigantine
Corne de brigantine
Voile latine trapézoïdale supportée par une corne et munie d'une bôme le long de son bord inférieur, portée sur l'artimon d'un trois-mâts carré, etc.

Photo du haut : brigantine
Photo du bas : corne de brigantine
Briquer   Frotter les ponts d'un navire avec une pierre appelée brique. briquer la mer, parcourir la mer en tous sens
Brûlot   Bâtiment généralement hors d'usage, chargé d'explosifs et de matières inflammables qu'on lance contre une flotte ennemie pour l'incendier.
Cabestan Cabestan Treuil vertical placé sur le pont du bâtiment. Il sert à remonter l’ancre et son cordage et était utilisé aussi pour virer les amarres.
Dans les petits yachts, on emploie plutôt les cabestans horizontaux, dits guindeaux.
Cacatois Petit cacatois
Grand cacatois
Cacatois de perruche
1. Voile carrée placée au-dessus du perroquet
2. Mât supportant cette voile

Photo du haut : petit cacatois
Photo du milieu : grand cacatois
Photo du bas : cacatois de perruche
Cagnard   Toile pare-vent placée sur le côté d'une dunette, etc.
Calaison   Souvent synonyme de tirant d'eau. Cela désigne également la différence de tirant d'eau entre le bateau lège et en charge.
Caler   Action d'abaisser une des sections supérieures d'un mât. On cale parfois un mât de perroquet ou même de hune par gros temps pour réduire le poids des hauts
Canonner   Tirer au canon sur un objectif. Etymologie de canon
Cape   Mettre à la cape : manoeuvre extrême pour affronter un très gros temps, qui consiste à mettre le navire face au vent, pour lui permettre d'étaler la vague
Carcasse   Squelette d'une embarcation où l'on voit sa charpentente avant bordage. Ce terme est souvent utilisé pour désigner la coque désarticulée d'une épave.
Carène   Partie de la coque située sous la ligne de flottaison, aussi appelée oeuvres vives.
Cargue   Cordage servant à retrousser une voile contre sa vergue ou son mât (carguer)
Carguer   Replier les voiles autour de la vergue
Carré   1. Salon des officers, sous le gaillard d'arrière ou la dunette.
2. Tout gréement comprenant au moins un mât entièrement muni de voiles carrées
3. Trois-, quatre-, cinq-mâts carré : navire dont tous les mâts sont entièrement munis de voiles carrées
Charnier   Réservoir d'eau douce
Charte-partie (ou chasse-partie)   Contrat passé entre le chef d'une expédition flibustière et ses matelots. Il prévoit les parts de prises et les indemnités de chacun.
Choquer   Diminuer la tension d'un cordage
Circumnavigation   Désigne un voyage maritime autour de la terre entière, ou d'une île, ou encore d'un continent.
Au début du XVIe siècle, l'expédition du navigateur et explorateur portugais Fernand de Magellan, est la première à effectuer le tour de la Terre.
Entre 1577 et 1580, l'anglais Francis Drake est le deuxième explorateur à faire une circumnavigation.
Entre 1766 et 1768, le français Bougainville est le troisième navigateur français à réaliser le tour du monde en bateau.
Claire-voie   Panneau vitré sur une écoutille, donnant le jour et l'air à l'espace situé en dessous
Clinfoc Clinfoc Foc très léger
Coiffer   Une voile carrée est coiffée lorsque le vent la frappe sur sa face avant. Un navire est coiffé par la mer lorsque sa poupe est recouverte par une lame
Contrebrasser   Brasser les vergues de manière à coiffer les voiles
Convoi   Le convoi est une réunion de bâtiments de commerce navigant ensemble et sous escorte armée en temps de guerre
Coque   C'est la partie du bateau sans ses mâts et équipements qui est au contact de l'eau. C'est l'élément flotteur rendu étanche grâce au calfatage et aux différents enduits utilisés tel le brai ou le goudron.
Corsaire   1. Homme pratiquant la guerre de course
2. Navire pratiquant la guerre de course à titre privé, mais avec l'autorisation officielle de son gouvernement
Coupée   Ouverture pratiquée dans le pavois ou le bastingage pour permettre l'entrée ou la sortie du bord
Course (guerre de)   Opération de guerre contre le commerce maritime de l'ennemi
Cucurbite   Partie de la chaudière de l'alambic, qui servait à distiller l'eau de mer pour la rendre potable.
Déferler   Déployer, larguer les voiles
Déhaler   Déplacer un navire en le halant sur ses amarres
Démâter   Enlever le mât ou la mâture d'un navire. Perdre son mât.
Descente   Panneau d'entrée muni d'une échelle pour accéder à l'intérieur d'une coque
Drisse   Cordage servant à hisser une voile, une vergue
Drosse   Cordage raidi par l'intermédiaire d'un palan qui maintient une antenne contre le mât ou le milieu d'une basse-vergue. La drosse est parfois appelée « sourde » sur les tartanes.
Dunette   1. Pont surélevé à l'arrière d'un bateau de guerre, au-dessus du gaillard d'arrière
2. Nom de ce gaillard sur un bateau de commerce
Ecoute   Cordage fixé au coin inférieur éloigné du mât d'une voile latine et servant à orienter celle-ci; cordage retenant les coins inférieurs d'une voile carrée à la vergue du dessous
Ecubier   Ouverture pratiquée dans la muraille d'un navire de chaque côté de l'étrave pour le passage de la chaîne d'ancre.
Embelle   Petite partie du navire située entre le gaillard d'avant et le gaillard d'arrière
Embouquer   S'engager dans un chenal
Embraquer   Tirer sur un cordage pour le raidir, pour récupérer le mou
Empanner   1. Sur les voiliers à voiles carrées : mettre en panne involontairement
2. Sur les voiliers à voiles auriques ou triangulaires : virer par vent arrière
Entrepont   Espace compris entre la cale (dont il est séparé par le faux-pont) et le premier pont continu au-dessus de la flottaison
Erre   Vitesse conservée par un navire qui n'est plus propulsé par ses voiles (ou son moteur)
Escadre   Flotille de 9 à 21 vaisseaux de ligne pouvant être accompagnée de frégates, sous les ordres d'un vice- ou contre-amiral et faisant généralement partie d'une armée
Espar   Longue pièce de bois effilée utilisée comme mât, vergue, bôme, etc.
Etoupe   Il s'agit de fragments de vieux cordages, de lin, de chanvre utilisés par les calfats afin de colmater les interstices entre les planches de la coque du navire.
Etrave   Pièce massive qui forme la limite avant de la carène d'un navire.
Ferler   Serrer étroitement la voile autour de la vergue après l'avoir carguée (dans le cas d'une voile carrée)
Fesses   Parties arrondies de l'arrière d'un navire au-dessus de la ligne de flottaison
Flibustier   (ou " frère de la côte ", du néerlandais " vrijbuiter ") est un corsaire des Antilles qui va sus à l'Espagnol aux XVIIè et XVIIIè siècle. Le mot apparaît à la fin du XVIIè siècle (Furetière, 1690), mais il est usité depuis Dutertre en 1667. Ce mot se traduit par "freebooter" en anglais ; le sens littéral signifie "libre butineur".
Flottaison   · Plan qui divise la partie du navire qui est dans l'eau de celle qui est hors de l'eau.
· Ligne de flottaison: ligne qui sépare la partie submergée de celle qui ne l'est pas.
· Etat d'une monnaie dont on laisse varier le taux de change.
Foc petit foc
grand foc
Voile d'étai triangulaire de l'avant

photo du haut : grand foc
photo du bas : petit foc
En langage familier, l'argot des galères, pour désigner les voiles triangulaires : Antenne
Fourrure   Série de tours de fil goudronné enroulé autour d'une manoeuvre dormante
Fraîchir   Augmenter d'intensité (la brise, le vent)
Frapper   Attacher, fixer (un câble, un cordage, une poulie, un filin...)
Frère de la côte   Nom usuel donné aux premiers flibustiers et boucaniers par les chroniqueurs du XVIIè siècle.
Fret   Le fret désigne l'ensemble des marchandises transportées par mer, air et route.
Gabier   Matelot chargé du travail dans la mâture
Gaillard   Gaillard d'avant : pont surélevé à l'avant du navire.
Gaillard d'arrière : pont au même niveau que le gaillard d'avant et situé à l'arrière du grand mât
Garcette   Bout de cordage souple de faible longueur utilisé notamment pour les bandes de ris
Gargousse   sac en serge, contenant la charge de poudre d'un canon
Gouvernail   Le gouvernail se compose de 2 pièces principales, réunies par des ferrures : la mèche qui est l'axe et le safran, surface immergée orientable qui transmet au bateau la direction à prendre. Cet ensemble est commandé par la barre qui peut être franche ou à roue.
Grand mât grand mât Mât central d'un trois-mâts; mât d'arrière d'une goélette ou d'un brick; mât d'avant d'un ketch
En langage familier, l'argot des galères : Maître-arbre.
Grand-voile grand-voile Voile carrée inférieure du grand mât des gréements carrés ou voile principale des gréements auriques ou marconi
Gréement   Ensemble des cordages, manoeuvres, poulies qui servent à l'établissement et à la manoeuvre des voiles d'un bateau
Gréer   Garnir un bâtiment de vergues, voiles, cordages, poulies (ensemble qui constitue le gréement)
Guildive   Ancien mot français pour désigner le rhum.
Hauban / Galhauban Hauban et Galhauban Hauban :
    1. Chacune des manoeuvres dormantes servant à soutenir et à assujetir les mâts par le travers et par l'arrière
    2. Câble servant à maintenir ou à consolider
Galhauban : chacun des haubans capelés en tête de mât ou à la partie supérieure du mât (par opposition aux bas-haubans capelés sous les plus basses barres de flèche)
Haut-fond   Le fond désigne la profondeur de la mer. Un haut-fond (ou petit-fond) est un fond de peu de profondeur constituant un danger pour les navires
Hune Petit hunier
Grand hunier
Plate-forme située près du sommet de la section inférieure d'un mât de voilier à gréement carré

Photo du haut : petit hunier
Photo du bas : grand hunier
Hunier   Voile située au-dessus de la basse-voile et la hune
Interlope   Se dit d'un navire engagé en concurrence illégale avec un commerce à monopole
Largue   Allure d'un navire lorsqu'il reçoit le vent à peu près par le travers
Lège   Se dit d'un navire qui n'a pas son chargement
Lettre de marque (ou lettre de course)   Document officiel autorisant le corsaire (et le flibustier qui se joint à une expédition légale) à courir contre tout ennemi déclaré du souverain qui la signe. En cas de défaite, le détenteur d'une lettre de course est considéré comme un combattant régulier.
Ligne de combat   C'est la disposition des postes d'une armée navale au moment du combat.
Les navires au combat ne peuvent pas former des rangs ou des files sinon ils tireraient sur ceux de leur parti. Il doivent former des lignes espacées de 60 toises chacun (120 mètres) les uns des autres.
Lisse   Rambarde. Lisse de construction : poutre longitudinale de la coque d'un navire
Liston   Moulure en creux ou en relief courant toute la longueur de la muraille
Loch   Appareil servant à mesurer la vitesse apparente d'un navire
Lof   Côté d'un navire qui se trouve frappé par le vent
Longue-vue (ou lunettes d'approche) Longue vue de marin Instrument optique monoculaire de vision éloignée inventé en 1608 par le Hollandais Hans Lippershey (1570-1619). Cet instrument est muni de lentilles grossissantes permettant d'obtenir une vision rapprochée des objets éloignés.
Galilée fut le premier à utiliser la lunette d'approche en 1609 afin de faire des observations astronomiques.
Lumière (du canon)   Orifice du canon par lequel on enflamme la poudre.
Manoeuvre   1. Se dit de tout cordage courant (mobile) ou dormant (fixe) faisant partie du gréement
2. Toute opération relative à la marche ou à l'évolution du navire
Marchepied Marchepied Cordage suspendu sous une vergue, etc., de telle façon que les gabiers, en y posant les pieds, soient à la bonne hauteur pour serrer la voile ou y prendre un ris
Matelot (matelotage)   Association d'un flibustier avec un jeune matelot, pour une expédition de fortune. Le mousse, qui s'engage à l'assister fidèlement, hérite de tous ses biens et de ses parts de prises en cas de disparition de son maître.
Mille marin   1852 mètres
Misaine Misaine
mât de misaine
Mât d'avant d'une goélette, d'un brick ou d'un voilier de plus de deux mâts

Photo du haut : misaine
Photo du bas : mât de misaine
Mitraille Mitraille Les mitrailles sont des projectiles antipersonnels
Mouillage   Manoeuvre effectuée par un navire pour laisser tomber à l’eau une ancre.
Muraille   Côté de la coque
Oeuvres mortes   Ensemble des structures qui forment la coque et situées au-dessus de la ligne de flottaison, à l'opposé des oeuvres vives qui sont en-dessous.
Oeuvres vives   Ensemble des structures qui forment la coque et situées sous la ligne de flottaison, à l'opposé des oeuvres mortes qui sont au-dessus.
Packet   Mot anglais désignant un navire de messagerie transportant du courier, des paquets et des passagers. Désigne aussi un navire rapide faisant une ligne régulière en carguant les basses voiles et en coiffant les voiles de l'avant
Panne (mettre en)   Arrêter un navire en carguant les basses voiles et en coiffant les voiles de l'avant
Panneau   Couverture en planches fermant une écoutille
Passerelle   Le sens du terme passerelle a évolué au fil des siècles.
Il s'agit d'un élément permettant la communication entre le bateau et le quai.
A l'origine c'était "la planche", ou "planchon". Puis son nom a évolué en "coupée" ou "échelle de coupée".
Plus tard, à l'apparition de la propulsion mécanique au XIXè siècle, le terme a changé en "passerelle" (appelée aussi "timonerie"). D'un simple pont exposé aux intempéries et courant sur la largeur du navire, il est devenu au début du XXe siècle un local fermé et vitré (un abri de navigation) intégré aux superstructures du navire, mais le nom de passerelle est resté.
Pavillon Pavillon Le pavillon est un étendard visible de loin issé dans la mâture ou à la poupe d'un navire. Il permet d'identifier à jour la nation d'un navire, le rang de l'officier qui le commande ou bien de lire un message.
» Tout sur le pavillon noir
» Des informations complémentaires sur les pavillons
Pavois   Barrière disposée le long du bord d'un pont supérieur pour empêcher les gens de tomber par-dessus bord
Perroquet petit perroquet
grand perroquet
Perroquet de fougue
Voile carrée située au-dessus du hunier

Photo du haut : petit perroquet
Photo du milieu : grand perroquet
Photo du bas : perroquet de fougue
Perruche Perruche Voile haute, carrée, s'établissant au-dessus des huniers
Pirate   (du grec " peiratès " qui signifie initialement "celui qui entreprend", "celui qui tente fortune") agit pour son propre compte, c'est un hors-la-loi qui parcours les mers et qui pille, viole et bien souvent tue sans distinction de nationalité. S'il est pris, on le pend haut et court. Haut pour que tout le monde le voit, et court pour économiser de la corde !
Piraterie   Ensemble des actes commis en mer contre le droit des gens. Par extension, les romanciers du XIXè siècle se sont emparés de son symbole et la piraterie est devenue l'emblème de toutes les libertés, de la révolte à l'ordre établi.
Placard   Pièce de toile servant à rapiécer une voile
Pont   1) C'est une partie de constuction du navire comprenant un ensemble de planche (ou de tôles) disposées de manière à former une surface d'un seul tenant couvrant le creux de la coque.
2) « Un pont de fortune » est un pont de bateaux destiné à faire traverser des hommes, animaux ou véhicules une rivière.
3) Les « apparaux de pont » sont les équipements sur le pont destinés à la conduite du navire et le chargement et déchargement de marchandises.
4à Le « pont de cordes » est un système utilisé par les marins permettant d'éviter les assaillants, venant à l'abordage, de parvenir sur le pont. Ce pont de cordes est tendu entre le château arrière et le gaillard d'avant.
Portemanteau   Bossoir d'embarcation
Poupe   Partie arrière d'un navire.
Elle peut avoir de nombreuses formes (ronde, carrée, ...) et était très élevée dans la marine à bois mais aussi somptueusement décorée afin de montrer le prestige et d'impressionner les adversaires.
Prélart   Bâche goudronnée destinée à couvrir les panneaux pour les étanchéiser
Prise   Navire capturé ainsi que sa cargaison par les aventuriers. Le corsaire et le flibustier, lorsque ce dernier s'est engagé dans une expédition légale, doivent rétrocéder une part de la prise à l'Etat pour lequel ils se battent.
Projectile à rames multiples Projectile à rames multiples Les projectiles ramés sont utilisés pour couper les manoeuvres et déchirer les voiles de l'ennemi
Quart   1. Division du temps à bord par tranches de quatre heures
2. Période de service d'une bordée
3. Angle sous-tendant de 1/32e du tour d'horizon : 11°15'
Rabanter   Fixer un objet (voile, hamac, etc.) avec des rabans (filins)
Rang   Classification des navires de guerre en fonction de leur puissance
Radouber   Faire une révision générale du navire
Refouloir   Hampe servant à bourrer la charge au fond du canon
Ris   Bande horizontale dans une voile le long de laquelle on replie une partie de celle-ci pour en diminuer la surface; la partie repliée est nouée à l'aide de garcettes
Rouf   Petite superstructure érigée sur un pont supérieur, mais ne s'étendant pas d'un côté à l'autre du navire
Rouleau   Vague qui déferle simultanément sur une assez grande longueur
Sabord   Trou carré pratiqué dans la muraille d'un navire et servant d'embrasure de canon
Safran   Partie du gouvernail sur laquelle l'eau agit
Serrer   1. Serrer une voile : la replier complètement sur sa vergue, son mât, etc., en la "saucissonnant" avec des tresses appeles rabans.
2. Serrer le vent : faire pointer le navire le plus près possible du vent
Sous le vent   Bord opposé à celui d'où vient le vent. (contraire : au vent)
Subrécargue   A bord du navire, représentant de l'armateur ou du propriétaire des marchandises transportées
Tirant d'eau   Hauteur de carène mesurée de la quille à la flottaison. On dit aussi calaison : profondeur immergée du bateau.
Tonneau   2,83 m3. Le tonneau était l'unité de mesure de capacité des navires d'époque.
Tribord   Côté droit du navire (voir bâbord)
Tromblon (ou espingole) Tromblon Le tromblon est une arme à feu portative utilisée aux XVIIè et XVIIIè siècles que l'on charge par la bouche, et dont le canon est évasé (en forme de trompette).
Vaisseau   Bâtiment de guerre de gros tonnage au XVIIe et XVIIIe siècle, très puissant et moyennement agile. Navire ayant au moins deux batteries complètes
Vaisseau de ligne   Vaisseau de guerre de premier et second rang des XVIIè-XVIIIè siècles ayant une puissance de feu lui permettant de prendre part au combat « en ligne » car ses ponts sont dotés de batteries d'artillerie de fort calibre.
Vergue   Pièce de bois cylindrique, effilée à ses extrémités et placée en travers d'un mât, pour soutenir et orienter la voile
En langage familier, l'argot des galères : Brancards
Virer   1. Amener à soi un cordage ou une chaîne au moyen d'un cabestan ou d'un treuil
2. Virer de bord est changer de direction de manière à ce que le navire reçoive le vent du bord opposé
Voile aurique Voile aurique Voile de forme trapézoïdale
Voile barrée Voile barrée Voile carrée inférieure du mât d'artimon des gréements carrés.
Voile carrée   Voile quadrangulaire dont le bord supérieur est horizontal et tenu par une vergue suspendue au mât par son centre; elle ne peut marcher qu'en recevant le vnt sur sa face arrière, mais ses deux chutes (côtés verticaux) peuvent être indifféremment au vent ou sous le vent, selon le côté d'où souffle le vent
Voile latine Voile latine Voile triangulaire qui fonctionne indifféremment en recevant le vent (selon le côté d'où il souffle) sur sa face tribord ou bâbord mais dont la chute (côté vertical) avant est toujours au vent et sa chute arrière toujours sous le vent
Voile marconi Voile marconi Type de gréement très utilisé en yatching caractérisé par un mât à pible (d'une seule pièce) et une grand-voile triangulaire hissée avec une seule drisse




Questions des internautes à propos des éléments liés à la marine :

» Je me demandais si vous saviez où se trouvait le gouvernail sur un navire. Sur le pont ou sur le gaillard arrière ?
» Je recherche des bouquins illustrés décortiquant les navires pirates usuels sous tous les angles, de l'ossature aux cordages
» Comment appelle-t-on la grosse pièce saillante à la proue d'un navire, qui sert à manoeuvrer l'ancre ?
» Les pirates pouvaient-ils orner leur bateau avec des vigures de proue ?
» Je cherche un croquis ou dessin contenant le nom de chaque voiles d'un navire ! Ou pourrais-je le trouver ?
» Je cherche ce qui fait tourner la barre de gouvernail. Pouvez-vous m'aider ?
» Comment les voiles tenaient au mât ?
» Quelle est la profondeur de la coque qui est dans l'eau sur un vaisseau de ligne ?
» Pourquoi y a t-il des roches au fond du bateau ?
» Je recherche un dessin légendé d'un galion pour mes élèves de CE1 qui lisent des histoires de pirates.
» Avez-vous un plan des différentes parties et voiles d'un brigantin ?
» Est-ce que les termes "gaillard" et "château" représentent la même partie d'un navire ?
» Comment s'appelle la petite porte pour laisser sortir les canons du bateau ?
» Comment se nomment les statues à l'avant d'un bateau ?
» L'avant du bateau c'est la proue. Quel est le nom de l'arrière du bateau ?
» J'aimerai savoir si les "trappes" qui servaient à glisser des rames pour faire avancer un bateau portaient également le nom de sabord ou s'agissait-il d'un terme particulier ?
» Comment appelle-t-on l'échelle, la partie qui fait lien entre le ponton et le pont du navire ?



:: MENU ::

Accueil  |  Actualité  |  Pavillon Noir  |  Pirates : définitions  |  85 biographies  |  Pirates au cinéma  |  Pirates en BD  |  Tortures  |  Pirates en Jeux Vidéo
Dossiers : L'île Cocos, une île au trésor
Galeries : Maisons & îles de pirates  |  Steampunk pirates
Glossaires : Glossaire de la Marine  |  Superstitions et croyances  |  Citations liées à la marine  |  Navires  |  Mots courants provenant des marins
Du fun : Géolocalisez-vous ! | Jeux Flash | Journée internationale où l'on parle pirate ! | Pâques
Interactivité : Forum | Quiz | Posez vos questions | WebApp | Livre d'Or | Newsletter | Rechercher
Divers : Shopping pirates & corsaires  |  Plan du site  |  Logos  |  Liens
Espace de l'auteur : Presse | Galerie de peintures | Bibliographie | Soutenir l'auteur | Contact
Site et contenu réalisés par Alain DECAYEUX - Copyright © 1999-2016 - TOUS DROITS RÉSERVÉS   -  Plan du site  -  www.pirates-privateers.com - Pirates & Privateers, Scummers of the Seven Seas version anglaise  -  RSS Questions/Réponses pirates et corsaires
 CopyrightFrance.com