Utiliser un flux RSS :
comment ça marche ?

Flux RSS pour Google 'Les questions que tout le monde se pose à propos des pirates et corsaires'
Flux RSS pour Yahoo 'Les questions que tout le monde se pose à propos des pirates et corsaires'
Flux RSS pour Netvibes 'Les questions que tout le monde se pose à propos des pirates et corsaires'
Flux RSS pour Pageflakes 'Les questions que tout le monde se pose à propos des pirates et corsaires'
Flux RSS pour MSN 'Les questions que tout le monde se pose à propos des pirates et corsaires'
Flux RSS pour AOL 'Les questions que tout le monde se pose à propos des pirates et corsaires'
Les questions que tout le monde se pose à propos des pirates et corsaires - (image : Long John Silver dans L'île au Trésor - 1883)
Flux RSS 'Les questions que tout le monde se pose à propos des pirates et corsaires'

Les questions que tout le monde se pose
à propos des pirates et corsaires

305 au total


Recherchez la réponse à votre question 




Posez votre question si la recherche est infructueuse 




29  Questions/Réponses trouvées sur le mot " barbe-noire "

» voir l'intégralité des questions/réponses
» voir les 20 dernières questions/réponses




Question de Nemo (16.02.2015) : Le Black Pearl : quel est son coût, le temps de fabrication, le nombre d'arbres utilisés et ses hauts-faits ?
Le Black PearlR: Le type de bateau qu'est le Black Pearl est à la fois à un East Indiaman, et une Flûte hollandaises du XVIIè siècle.
Un East Indiaman car il en est fait référence dans le film par le personnage de Esmeralda qui parle à Jack Sparrow : "Borya offered to pay anyone who could report the whereabouts of a certain Captain Jack Sparrow, a merchant captain who was sailing an East Indiaman for the East India Trading Company.".

Le Black Pearl échoué aux îles Pelegostos Il s'agit d'un navire de 32 canons, avec une longueur de 40 mètres. Il aurait fallu environ 1700 chênes pour le construire, à peu près l'équivalent du navire de Lafayette, l'Hermione (voir aussi le grand départ de l'Hermione), s'il s'agissait évidemment d'un vrai navire et pas un navire destiné au tournage de films.

Ses hauts-faits :
- L'attaque du navire Wicked Wench,
- L'attaque d'un galion espagnol inconnu,
- L'Attaque de la ville de Port Royal,
- Destruction du navire l'Interceptor,
- Escarmouche au large de Isla Cruces,
- Escarmouche au large de Black Sand Beach,
- Bataille du Maelström de Calypso.

Le Black Pearl transformé en Queen Anne's Revenge pour les besoins du studio Lors du tournage du 1er opus "Pirates des Caraïbes : la malédiction du Black Pearl", le Black Pearl était un ensemble construit sur une barge, donc rien de vraiment ressemblant à un navire pirate, mais avec un jeu de caméra et d'images de synthèse, le public n'y voyait que du feu.
Dans le 2ème opus, "Pirates des Caraïbes : Le Secret du Coffre Maudit", et le 3ème opus "Pirates des Caraïbes : Jusqu'au bout du monde", le navire a été baptisé Sunset par l'équipe de production de Rick Heinrichs.
Enfin, dans le 4ème opus, "Pirates des Caraïbes: la Fontaine de Jouvence", étant donné que le Black Pearl ne figurait pas physiquement dans l'histoire, il a été décidé que le Sunset devait être utilisé comme base pour la Revanche de la Reine Anne (Queen Anne's Revenge), l'infâme navire du pirate Barbe Noire.

Autres sujets à propos du Black Pearl :
- A quel style de navire se rapproche le plus du Black Pearl ?
- Est-ce que le Black Pearl à vraiment existé ?

Les films :
- Pirates des Caraïbes 1 : La malédiction du black pearl
- Pirates des Caraïbes 2 : Le Secret du Coffre Maudit
- Pirates des Caraïbes 3 : Jusqu'au Bout du Monde
- Pirates des Caraïbes 4 : La Fontaine de Jouvence

Autour du Black Pearl :
- La montre Black Pearl de HD3Complication

En discuter dans le forum :
- Pirates des Caraïbes 5
- Pirates des Caraïbes 4, Johnny Depp confirmé
- Saga Pirates des Caraïbes



Question de loimpoiuy (20.11.2012) : Quelle est la capitale de la piraterie ?
R: Tout dépends du siècle !
- Aujourd'hui, la capitale de la piraterie est la Somalie dans le Golf d'Aden, depuis 1990 environ, suivi du détroit de Malacca en Malaisie.
- Alger vers 1830.
- En mer de Chine vers 1797 à 1808 (la femme pirate Ching Shih à la tête de 30 000 hommes, ...).
- Les Antilles entre 1793 et 1830 (avec les pirates Jean Laffite, Dominique You, Roberto Cofresi...).
- En mer de Chine au milieu du 17è siècle dans les ïles d'Indonésie et des Philippines (avec le pirate Cheng Chih-lung).
- De 1520 à 1730, les Caraïbes, et plus précisément l'Île de la Tortue (Haïti) entre 1640 et 1680. Port Royal (Jamaïque) reprends le flambeau vers 1680 (avec tous les plus grands pirates tels que barbe-noire, Edward Low, Ann Bonny, Mary read, Jack Rackham, L'Olonnais, Samuel Bellamy, William Kidd, Olivier Levasseur dit La Buse, Bartholomew Roberts, ...).
- De 1520 à 1570 au plus haut de la piraterie, bien qu'elle ait continuée jusqu'en 1820 : la Méditerranée et plus précisément Alger, Tunis et Tripoli (avec le corsaire Khizir Khayr ad-Dîn dit Barberousse et les pirates Draguât, Ulluch Ali...)
- VIIIe au XIe siècle, les vikings en Scandinavie.
- l'an 0 au Ie siècle, la Méditerranée.
Avant l'an 0, la piraterie est principalement centrée dans la mer de Méditerranée.



Question de niluart (30.10.2012) : Quels sont les noms de bateaux pirates les plus célèbres ?
Le Queen Anne's Revenge de barbe-noireR: Nombreux bateaux pirates sont célèbres, de par la notoriété de leur capitaine, mais aussi par les hauts-faits accomplis et la découverte de leur épave des siècles plus tard.

- Queen Anne's Revenge : frégate de Blackbeard (barbe-noire en français, supposé s'appeler Edward Drummond). Ce navire de 300 tonneaux et 26 canons, construit en 1710 effectuait la traite négrière et appartenait au français René Montaudouin et s'appelait "Le Concorde". barbe-noire s'en est emparé le 28 novembre 1717. Il a été coulé en mai 1718 au large de Beaufort, en Caroline du Nord et a été retrouvé en 1996.

- The William : Sloop de Calico Jack (Jack Rackham) et Ann Bonny en 1720.

- Oxford : navire du flibustier anglais Henry Morgan en 1669. L'épave a été découverte en 1980 par Erick Surcouf (descendant du célèbre corsaire Robert Surcouf).

- Adventure Galley : navire du pirate William Kidd (ou Captain Kidd) en 1698, armé de 36 canons et composé d'un équipage de 70 hommes. Il sera brûlé par son capitaine.

- Royal Fortune : Sloop du pirate Bartholomew Roberts (Black Bart ou Baronnet noir) en 1722.

- Whydah Gally : navire du pirate Samuel « Black Sam » Bellamy. Il a coulé dans une tempête au large de cap Cod, le 26 avril 1717 avec son capitaine et la quasi totalité de l'équipage. L'épave a été retrouvée en 1996 et contenait de nombreuses richesses.

- La Vierge du Cap : Navire du pirate Olivier Levasseur dit La Buse, qu'il radoubera et remettra à neuf pour prendre le nouveau nom de Le Victorieux. Ce navire de 72 canons appartient à l'origine aux portugais.

- The Ranger : brigantin de 12 canons et 80 hommes appartenant au pirate Charles Vane.

- Royal James : Sloop du pirate Stede Bonnet en 1718.

- Flying dragon : Sloop du pirate Edmund Condent en 1719.

- Fancy : navire du pirate Henry Every dit Long Ben en 1695.

- Fancy : navire hollandais de 34 canons du pirate Edward England en 1720.



Question de emma07 (24.10.2012) : Pourquoi les pirates se donnaient-ils un surnom, un sobriquet ?
R: Les pirates utilisaient un surnom pour deux raisons :
- La première était de protéger leurs proches ou famille lors de l'identification du patronyme par le gouvernement, afin d'éviter qu'ils soient contraints à se rendre sous la pression.
- La seconde afin de ne laisser aucune trace de leur passé, car ils étaient bien souvent des voleurs ou des anciens de la marine royale. Il faut savoir que dans la marine royale, la discipline était extrêmement sévère, et elle infligeait des punitions bien plus dures à ses soldats que le faisaient les capitaines pirates. Il valait mieux passer ainsi inaperçu.

Bien souvent les sobriquets étaient attribués par l'équipage à un pirate, faisant référence à un ou plusieurs hauts faits, une aptitude physique ou intellectuelle, un signe distinctif particulier tel que des tatouages, une balafre très voyante, un handicap physique, etc.

Nombreux pirates connus utilisaient un sobriquet, tels que :
- barbe-noire ou Blackbeard (Edward Teach),
- l'Exterminateur ou le destructeur (Daniel Monbars),
- La Buse (Olivier Levasseur),
- Calico Jack (John Rackham),
- Le baronnet noir (Bartholomew Roberts),
- Le Tigre des mers (Robert Surcouf),
- Bloody Mary (Mary Read),
- Les frères Barberousse (Baba Arudj et Khayr ad-Din),
- François L'Olonnais (Jean-David Nau),
- Le Renard Basque (Etienne Pellot),
- Jambe de bois (François le Clerc),
- Black Bart (Welshman Roberts),
- Le Lyonnais (Jacques Tavernier),
- Black Sam (Samuel Bellamy),
etc...



Question de Bali (17.10.2012) : Pourquoi New Providence était une île infestée de pirates ?
New Providence - BahamasR: L'île de New Providence est située au centre de l'archipel des Bahamas et fut la base de plusieurs centaines de pirates au début du XVIIè siècle.

Les pirates avaient deux bonnes raisons de peupler New Providence :
- C'était le lieu idéal pour intercepter les galions espagnols qui quittaient les côtes du Venezuela et du Mexique, chargés d’or et d’argent.
- Le réseau d’îles constituait un formidable refuge pour les flottilles des flibustiers qui devaient pouvoir disparaître rapidement et se faire oublier des escadres de guerre toujours à l’affût.

Les pirates comme barbe-noire, Samuel Bellamy, Jack Rackham étaient chez eux à Nassau, la capitale de New Providence. Ils pouvaient vendre le fruit de leur rapine, réparer leurs navires, se ravitailler, s'abriter des tempêtes, faire la fête dans les tripots et les tavernes, et préparer de nouveaux coups fumants.
Peu d'endroits permettaient aux pirates d'accoster en toute sécurité, New Providence était l'un des plus grands havre pour les pirates, et en plein centre des routes de navigation, et ayant des hautes collines permettant d'observer le large. Son port était peu profond, la rendant inaccessible par les vaisseaux de la marine.
D'autres îles comme celle de la Tortue est dotée d’un véritable système de défenses naturelles car ceinturée de rochers et donc inexpugnable.
Le paradis New Providence a prit fin en 1718, lorsque les britanniques ont décider d'y placer le gouverneur Woodes Rogers pour y instaurer l'autorité.



Question de John Rackam (11.10.2012) : Qu'est-ce qu'un Quartier-maître ?
R: Comme ce site a pour thème la piraterie maritime, les grades expliqués ici sont issus des paramilitaires du XVIIè siècles *.
Voir plus bas pour la définition du quartier-maître de nos jours.

Après le capitaine, le quartier-maître est l'homme le plus important du bateau. Il commande partout où il n'y a ni maîtres ni contre-maîtres dans les embarcations, il est le chef dans les hunes. Il est chargé de faire manoeuvrer le navire en donnant des ordres à l'équipage, il veille à la discipline, et à la bonne distribution des vivres et du butin pillé à la fin des expéditions.

L’étymologie de quartier-mâitre est cartier maistre (1637), et du néerlandais kwartiermeester.

Dans le code des pirates (ou chasse-partie), le capitaine et le quartier-maître reçoivent chacun deux parts de butin, le canonnier et le maître d'équipage, une part et demie, les autres officiers une part et un quart, les flibustiers une part chacun.

Quelques quartiers-maîtres au temps des grands pirates :
- quartier-maître Thomas Miller, sous le commandement du célèbre pirate Edward Teach dit "barbe-noire" en 1718.
- quartier-Maître John Waters (35 ans - Devonshire), sous le commandement du second du pirate Edward Low : Charles Harris.

Sur un bateau pirate, l'égalité était prioritaire à la hiérarchie, il y avait une organisation démocratique de la vie à bord (une des raisons qui incitait les marins à s'enrôler vers la piraterie car dans la marine marchande et militaire, la discipline était extrêmement sévère).
La couleur de peau ou la religion ne portait aucun préjudice, la vie à bord était structurée par des règles égalitaires, à l'inverse des marines marchandes et militaires reposant sur un système d'autorité et de soumission.


Depuis Colbert, une vraie hiérarchie des grades de la marine est fixée.
Ainsi, le quartier-maître est le premier grade au dessus du matelot. On l'appelle quartier-maître de 2e classe (correspondant à celui de caporal ou de brigadier), puis de 1ère classe (correspondant à celui de caporal-chef ou de brigadier-chef).

* paramilitaire : il s'agit d'un membre dont la fonction et l'organisation est similaire à celle des armées professionnelles mais qui n'est pas considéré comme faisant parti des forces armées d'un État.



Question de elotour (14.04.2011) : Pourquoi les pirates fascinent-ils tant les gens ?
L'île aux piratesR: C'est une question souvent posée et qui a plusieurs explications.

Ce que j'en pense :
Stevenson (1850-1894), l'auteur du chef d'oeuvre l'île au trésor y est pour beaucoup.
Il a créé une atmosphère mystérieuse et d'aventure sur un univers totalement insalubre.
Les mots clés principaux sont : île, pirate, trésor, mystère, aventure.
Une chasse au trésor, sur une île maudite perdue à l'autre bout du monde, une atmosphère humide et étouffante. A cela vient s'ajouter des pirates sanguinaires, l'un d'entre eux (ou pas toujours) étant un héros mystérieux qui vit une aventure extraordinaire.

Mais avant Robert Louis Stevenson, il y a eu l'américain Fenimore Cooper qui écrit son Pilote en 1823, puis Le Corsaire Rouge en 1828. Puis il y a eu Balzac - sous son pseudonyme Horace de Saint-Aubin - avec Argow le pirate publié à l'origine sous le titre Annette et le Criminel, la célèbre George Sand (une femme oui) avec L'Uscoque en 1838, Eugène Sue avec Kernok le Pirate en 1830 paru plus tard sous le titre Plik et Plok.
D'autres romanciers célèbres ont mis en avant les aventures des pirates : Henry Rider Haggard, Edgar Wallace.

Plus tard, Jules Verne qui est un grand écrivain de la mer et de ses mystères a écrit son roman posthume (et peu connu), Le phare du bout du monde, où il met en scène une bande de pirates, pilleurs d'épaves à l'attaque d'un phare qui est le symbole du progrès.

Aujourd'hui, les pirates fascinent les gens parce qu'ils font référence à une époque révolue que sont les 18ème et 19ème Siècles. Les pirates sont en quelque sorte des apatrides sur les mers, en dehors de toutes les lois. Ils sont très populaire lors de la fête d'Halloween, car ils sont assimilés au méchant qui aborde les navires. Il est aussi plongé au coeur des légendes telles que le Kraken, les sirènes, le Hollandais volant... il incarne l'aventure avec un grand A, l'aventure à l'état pur !


Pirates au jour le jour, Jean-Pierre Moreau Jean-Pierre Moreau, l'auteur du livre "Pirates au jour le jour" (2009) explique le goût du public lettré européen pour ces aventuriers de la mer peu recommandables , il dit :
"L'attrait de l'aventure exotique mais sans en courir soi-même les risques ?
Le rêve d'une fortune facile sous des cieux cléments ?
La fascination pour des personnages transgressant allègrement les tabous de la société ?
Tout cela réuni sans doute."


barbe-noire et le négrier La Concorde, Jacques Ducoin Jacques Ducoin a sa propre vision des choses lui aussi, dans son livre "barbe-noire et le négrier La Concorde" (2011) :
[...] Les pirates échappent aux lois et règlements qui gouvernent la plupart d'entre nous. Ce sont des rebelles à l'autorité, des esprits libres qui édictent leurs propres règles. L'homme abandonne alors la grisaille des rues pluvieuses et part vers le soleil. Il s'imagine allongé sur une plage de sable avec une bouteille de rhum à la main et une jolie fille à ses côtés cependant qu'une goélette à la coque noire les attend au mouillage pour les emmener vers d'autres îles paradisiaques !
Nous voulons voir le monde des pirates tel qu'il nous a été présenté depuis des années dans les livres d'aventures, les pièces de théâtre et les films. Nous voulons les mythes, les cartes mystérieuses, les trésors enfouis, les capitaines pirates avec leurs sabres et leurs boucles d'oreilles et les marins avec leurs jambes de bois et leurs perroquets verts.
Nous préférons oublier les tortures, les pendaisons et les plaintes désespérées des hommes naufragés sur des côtes inhospitalières.
Pour la plupart d'entre nous, les pirates resteront les romanesques hors la loi vivant loin de toute civilisation sur de lointains rivages ensoleillés.


» Ce sujet a été traité dans le forum, en savoir plus au sujet des pirates qui fascinent les gens.
© L'île aux pirates



Question de (28.12.2008) : Il paraît qu'il y a des corsaires en Somalie, dû au nombre croissant de pirates, est-ce vrai ?
R: C'est exact.
On croyait qu'il n'existait plus de corsaires, mais tant qu'il existera des pirates, l'un ne subsistera pas sans l'autre !
Avec la recrudescence d'actes de piraterie maritime en Somalie, des corsaires privés offrent leurs services pour protéger les navires des attaques.
Protéger les navires croissant dans des eaux infestées de pirates est un vrai casse-tête légal pour les gouvernements impliqués. Il s'agit malheureusement d'un cauchemar financier pour les armateurs et les assurances.
En 2008, les pirates ont accumulé environ 36 millions de dollars avec près de 40 navires capturés ; il y a donc un marché potentiel extrêmement important ! (Le célèbre pirate barbe-noire avait capturé l'équivalent de navire sur la même période en 1717)
Des sociétés offrent leurs services pour protéger les navires marchands, à des tarifs montant jusqu'à 12 000 $ par jour, une somme gargantuesque... les bateaux pouvant se payer une telle protection le feront. Les moins aisés n'auront aucun autre recours, ni même celui de se protéger avec des armes à bord puisque « la plupart des ports interdisent les armes à bords, même sous clé » affirme Michaël Howlett, directeur du Bureau maritime international.
La plus connue des sociétés privées est Blackwater, qui a fait fortune en Irak après avoir décroché auprès de Washington un contrat de protection des Américains sur le sol irakien.



Question de Calico Jack (22.12.2008) : Quelles sont les différences entre l'image que l'on se fait du pirate d'aujourd'hui et le pirate du XVIIIe siècle ?
Les pirates en SomalieR: Plusieurs siècles se sont écoulés depuis l'âge d'or de la piraterie, il y a une différence importante, mais citons en premier les points communs.

La piraterie prospère toujours dans les zones de non-droit. Naguère sur l'île de la Tortue dans les Caraïbes, et aujourd'hui sur les côtes somalienne.
Le mode de transport est le même au niveau ergonomie et rentabilité : un navire très rapide, petit et maniable... telle une buse fonçant sur sa proie.
Autre point commun, le pirate d'aujourd'hui reste principalement à terre d'où il guette le trafic, s'organise et prépare ses attaques. Il existe aussi des bateaux-mère pour l'approvisionnement des esquifs.

La différence entre les pirates d'hier est qu'aujourd'hui « on a perdu la touche de dandysme, le sens du théâtre, voire du grand-guignol. Les pirates d'antan étaient coquets, un peu snobs. », cite Gilles Lapouge. Il ajoute : « Ils se taillaient des tuniques dans les étoffes chatoyantes saisies lors d'un abordage. Et terrorisaient par leur apparence, très étudiée. Ainsi, Edward Teach, alias barbe-noire, accrochait à ses tresses des bougies allumées. ».

Depuis le roman de Robert Louis Stevenson (1850-1894) "l'île au trésor" qui est un chef d'œuvre, il a ouvert la porte à de nombreux autres romans, et plusieurs adaptations cinématographiques. L'univers des pirates de R.L. Stevenson est superbement bien décrit, la chasse au trésor dans une île maudite à l'atmosphère humide et étouffante, des pirates sanguinaires, le courage du héros, le mystérieux Long John Silver... Tout cet univers a inspiré de nombreux romanciers, archéologues, ... qui ont changé l'image du terrible pirate en héros des sept mers !

La médiatisation d'un événement joue un rôle très important. Selon la manière dont les faits sont colportés, la conclusion que l'on en tire change du tout au tout.
Les attaques pirates en Somalie sont encore très récentes et amenées comme des faits dramatiques.
Peut être que dans une centaine d'année, un romancier écrira un livre fabuleux décrivant leur condition de vie, leurs convictions, les fera passer tels des héros et changera légèrement la réalité pour les rendre davantage charismatiques.
© Photo Magazine Geo



Question de Nath (11.10.2008) : Y avait-il un pavillon différent pour chaque manoeuvre sur un navire (pirate, corsaire ou autre). Comme l'abordage d'un bateau ennemi ou ami ?
PavillonsR: En effet, il y avait des pavillons différents.

En ce qui concerne les pirates, ils s'arrangeaient pour hisser le même pavillon que le navire qu'ils allaient piller. Le navire, proie des pirates était donc confiant et ne s'enfuyait pas et laissait les pirates s'approcher.
Une fois les pirates à portée de canon, ils hissaient le pavillon pirate, le Jolly Roger, et faisaient un barouf du tonnerre, les hommes criaient et dansaient sur le gaillard en brandissant leurs armes, ils entrechoquaient leurs sabres, et cultivaient leur image de monstre à l'égal de barbe-noire. Toute ruse de pirate était bonne pour intimider leur proie afin qu'elle se rende sans combattre.
Les pirates ne recherchaient pas la bataille en général, ils préféraient s'emparer d'un navire par la ruse plutôt que par la force. En effet, les blessures provoquées par les éclats de bois lors des bordées, la gangrène, les mauvaises blessures et le chirurgien qui n'en était pas toujours un, sans compter les médicaments qui étaient rares et très recherchés par les pirates, ils n'avaient aucune raison de risquer leur vie pour des trésors qu'ils ne pourraient profiter s'ils mourraient !

En ce qui concerne la marine royale, c'est plus compliqué et il y a plusieurs types de pavillons.
Le pavillon a plusieurs significations et doit permettre d'identifier : la nation, le rang de l'officier qui le commande, ou lire un message par code de signaux.
La marine conservait en tout lieu et tout moment le drapeau de son pays, flottant fièrement en haut des mâts.
Flamme de guerreL'amiral du vaisseau avait cependant sa propre marque qu'il laissait flotter au grand mât - et uniquement ce mât - ce pavillon s'appelait la flamme. Le vice-amiral porte sa flamme au mât d'avant, et le contre-amiral au mât d'artimon.
La marine utilisait notamment des pavillons contenant des codes afin de communiquer entre les différents navires. Lors de combats navals entre différentes nations, ces codes ne pouvaient être compris par le pays adverse, et servait à donner des ordres aux différents navires pour la stratégie du combat.
» Pour de plus amples informations au sujet des pavillons, visitez le site Association Bateaux en Bouteilles qui est très bien documenté.

L'usage d'un drapeau est règlementé et doté de normes acceptées par toutes les nations maritimes :
- La marine ne porte pas de drapeau mais un pavillon national,
- un navire vaincu baisse son pavillon,
- un commandant qui veut se battre jusqu'au bout sans que son équipage se rebelle pour se rendre va clouer son pavillon au mât afin qu'il ne puisse pas être baissé,
- un pavillon à mi-drisse (à mi-distance du mât) est signe de deuil,
- le pavillon rouge est signe de combat (méthode ensuite interdite par Louis XIV le 22 octobre 1678),
- le pavillon blanc est signe de paix,
- le pavillon noir pour signaler une mutinerie,
- le pavillon noir et tête de mort appartient aux pirates pour indiquer aux navires de se rendre sans combattre,
- le pavillon rouge et tête de mort appartient aux pirates pour indiquer aux navires que le combat serait sans merci,
- un salut entre navires se fait en abaissant le pavillon et en le hissant ensuite (usage ordonné par Louis XIV).



Question de léa (06.05.2008) : Comment est mort Edward Low ?
Edward Low, gravureR: Edward Low était connu pour ses actes d'extrême cruauté, il était du même niveau - voire pire - que L'olonnais et barbe-noire.
Dans un ultime acte de cruauté sur son équipage, il fut abandonné en 1724 sur une île déserte avec deux de ses fidèles marins.
Selon la rumeur, un bateau français en route vers la Martinique le secouru puis plus tard, il fut arrêté, jugé et pendu haut et court !



Question de Fréd! (22.02.2008) : Où en est ce film, avec Kevin Costner, autour du personnage de Barbe Noire ?
R: L'idée de créer ce film intitulé « Ocracoke » était un projet datant de 1997, non loin de la date où l'épave du navire du pirate a été découvert en Caroline du Nord à... Ocracoke !
Il était question que Kevin Costner joue le rôle du Lieutenant Maynard et Sean Connery le rôle de barbe-noire. Un film d'un budget de 80 millions de dollars.
Bill Arnold, directeur des films de la Caroline du Nord, était sur ce projet au début, quelques castings ont eu lieu, mais il n'y a pas eu suite, le projet semble être tombé à l'eau...



Question de Maureen - Nyn B. (05.11.2007) : Je suis écrivain et j'aurais aimé savoir s'il y a des prénoms bien spécifiques aux pirates ou s'il y en a qui iraient mieux ? ainsi que des noms ? merci de votre compréhension !
R: Vous pouvez voir les noms des hommes d'équipage de Edward Teach (ou Drummond) dit Blackbeard (barbe-noire en français) sur ce lien.
Voici notamment la liste des hommes d'équipage de Edward Low.

Comme quoi les prénoms et noms sont des plus banals. Mais attention, nombreux sont les pirates qui préféraient utiliser des sobriquets. Ces surnoms n'étaient pas tous farfelus comme barbe-noire (Edward Teach), l'Exterminateur (Monbars), La Buse (Olivier Levasseur), Calico Jack (John Rackham), etc... certains s'inventaient des noms courants afin de ne laisser aucune trace de leur passé car ils étaient bien souvent des voleurs, anciens de la marine royale (qui infligeait des punitions bien plus dures à ses soldats que le faisaient les capitaines pirates) et autres malfaiteurs.



Question de anonyme (05.10.2007) : Quel âge avait barbe-noire à sa mort ?
barbe-noireR: barbe-noire aurait eu environ 38 ans à sa mort ; sa date de naissance exacte est inconnue mais se situe aux alentours de 1680.
Il est mort le 22 novembre 1718 dans un combat violent contre le lieutenant Maynard de la Royal Navy.



Question de justine (05.04.2007) : Pour répondre à un jeu en CE2, 1.Que cachaient les pirates dans le sable ? 2.Quelle opération devaient effectuer les pirates arrivants près d'une cote pour accoster afin de ne pas échouer ? 3.Ou se trouvent les toilettes dans un bateau ?
L'île aux trésorsR: 1. Ils cachaient un coffre rempli de pièces d'or :)
2. Les pirates devaient carguer les voiles (les replier en accordéon sur la vergue) et jeter l'ancre
3. sur un très petit navire, il n'y en a pas, on fait par-dessus bord... pour les gros, cela se passe sur les poulaines, à la proue du navire (à l'avant).

Plus sérieusement, pour la question 1. les pirates cachaient rarement leur trésor sous la terre car ils le dépensaient aux tavernes en buvant, en jouant et aux plaisirs de la chair. Et pour les extrêmes rares occasions qu'ils avaient besoin de l'enterrer, ils s’arrangeaient à ce qu'il n'y ait aucune fuite de l'emplacement du butin, et ils faisaient disparaître les preuves avec le trésor, c'est-à-dire les pirates qui creusaient :)
Un bon exemple y est écrit concernant barbe-noire.
© Photo: L'île aux trésors, film français



Question de Pascale (30.12.2006) : Le documentaire passé sur France 2 le 24/12 à 17 h 10 retrace-t'il exactement la vie de barbe-noire ?
R: Oui, le film-docu "La véritable histoire de Barbe Noire le pirate" est très fidèle aux faits historiques.
En revanche, l'histoire du film qui est passé le lendemain "Le trésor de Barbe Noire", réalisé par Kevin Connor avec Richard Chamberlain est complètement fausse.



Question de un élève (12.12.2006) : Bonjour je voudrais savoir qui dit la citation "ma barbe et les mêches de cire enflammées que je fixais sur mon chapeau avant chaque combat ont fait de moi le plus célèbre des pirates".
R: Il s'agit de barbe-noire qui allumait des brandons de chanvre enflammés sous son chapeau lesquels pendaient le long de son visage. Il utilisait cette méthode pour terrifier ses adversaires.


Question de lola (12.12.2006) : Est-ce que les pirates pouvaient attraper la gangrène sur les bateaux ?
R: Oui, et ils avaient de forte de chance d'avoir la gangrène car les combats navals et abordages leurs infligeaient des blessures et les médicaments étaient une denrée rare. Certains pirates allaient même jusqu'à demander des rançons de leurs prisonniers contre des médicaments, comme l'a fait barbe-noire.


Question de Koolaza (22.11.2006) : Connaissez vous des pirates ou corsaires ayant fait parler d'eux aux alentours de 1720 ?
R: Voici quelques figures célèbres aux alentours de 1720 :
» Les pirates :
Olivier Levasseur (La Buse), John Rackham (Calico Jack), Ann Bonny, Mary Read, Edward Teach (barbe-noire, mort en 1718), Bartholomew Roberts, Edward Low, ...
» Les corsaires :
René Duguay-Trouin, Claude Forbin, Jacques Cassard, ...



Question de lilie761 (14.11.2006) : Dans sa vie, le pirate barbe-noire a-t-il pillé des navires ?
barbe-noire le pirateR: barbe-noire a été pirate seulement pendant 2 ans (de 1716 à 1718), mais il a pillé plus de 40 navires.


Question de juju (12.11.2006) : Quels pirates font partie des films ? C'est pour un exposé de 5eme.
R: Il y a de nombreux pirates connus auxquels on a fait des films dédiés, ou encore auxquels on leur a donné une apparition.
En voici quelques uns (j'en oublie sûrement) :

Dans les pirates qui ont existé :
- barbe-noire (Edward Teach) : "Le Fantôme de barbe-noire", "Barbe Noire le Pirate", "Pirates des Caraïbes : la fontaine de Jouvence "
- L'Olonnais : apparition dans la série française "Les Corsaires",
- Henry Morgan : "l'Île aux pirates", "Capitaine Morgan",
- Mary Read : "Les Aventures de Mary Read",
- Jean Lafitte : "Les Boucaniers", "Jean Laffitte", "le dernier Corsaire",
- Capitaine William Kidd : "Captain Kidd and the slave girl", "Abbott et Costello rencontrent Captain Kidd", "Captain Kidd", "Captain Kidd's Treasure",
- Barberousse : "Le Pirate des Sept Mers",
- Van Horn : "Pavillon noir",

Dans les pirates qui n'ont jamais existé :
- Long John Silver : "L'Île au(x) Trésor(x)" (joué par Gérard Jugnot en 2007), "Treasure island", "Le Pirate des mers du sud",
- Capitaine Crochet : "Peter Pan", "Hook" (avec Robin Williams), "Les Aventures de Peter Pan",
- Captain Blood : "Fortunes of Captain Blood", "Les Nouvelles aventures du Capitaine Blood", "Capitaine Blood"

(Réponse mise à jour en mai 2011)



Question de webrodeur (28.09.2006) : Quelles sont les maladies les plus communes rencontrées sur des embarcations du temps de barbe-noire ?
R: Les pirates mouraient plus souvent par les maladies que par les combats, l'hygiène étant exécrable sur les bateaux, la nourriture avariée, l'eau croupie...
Les plus courantes étaient les maladies vénériennes, le typhus et la typhoïde qui étaient présentes en permanence.
D'autres maladies courantes étaient de vigueur : le scorbut, la malaria, la dysenterie, la fièvre jaune.
Lors des pillages de navires ou de ports, les pirates étaient non pas seulement intéressés par l'or ou les objets de valeurs, mais aussi par les coffres à pharmacies afin de se soigner. barbe-noire a par ailleurs assiégé une ville et fait pression sur des prisonniers pour obtenir des médicaments.



Question de julie (21.09.2006) : Qui sont les quatre pirates les plus célèbres ?
R: Les quatre pirates les plus célèbres sont dans l'ordre :
Edward Teach dit 'barbe-noire' - Edward Teach dit "barbe-noire", qui en l'espace de 2 ans a fait trembler le sud des États-Unis d'Amérique et les Caraïbes. C'est la figure la plus célèbre de la piraterie.

Henry Morgan - Henry Morgan, qui a effectué des expéditions prodigieuses. Il a notamment réussi à passer du stade de pirate à celui d'homme respectable : Gouverneur.

Bartholomew Roberts - Bartholomew Roberts, qui a mené la carrière de pirate la plus réussi de toute l'histoire, en pillant quelques 400 navires.

Olivier Levasseur dit 'La Buse' - Olivier Levasseur dit "La Buse", qui a laissé son cryptogramme et des indices gravés sur des pierres, révélant l'emplacement de son trésor, à ce jour toujours introuvable.

Mais il est difficile de nommer seulement 4 pirates, il y a ces quelques autres qui sont très connus :

William Kidd - William Kidd, corsaire envoyé dans l'Océan Indien pour chasser les pirates, et qui est devenu pirate à son tour. Il a été exécuté et exposé dans une cage de gibet.

Anne Bonny - Anne Bonny, une femme pirate très célèbre qui avait un courage extraordinaire et qui pouvait se battre mieux qu'un homme lorsqu'elle était enragée !

François L'Olonnais - François L'Olonnais, le pirate français des plus cruels.



Question de fiolene (11.09.2006) : Bonjour j'ai un devoir à faire sur les pirates et je voudrai savoir comment s'habillaient les pirates ?
R: Le pirate était exclus de la société, il était marginal. Il pouvait avoir plusieurs tenues vestimentaires. Il portait les vêtements qu'il pillait à ses ennemis comme les bourgeois ou les étrangers. Mais la vie rude à bord d'un navire nécessitait des vêtements simples et surtout pratiques.
- une ceinture pour y mettre les coutelas ou pistolets à silex,
- un foulard sur sa tête pour le protéger des éclats de bois dûs à l'impact des boulets sur les flancs sur navire.
- Veste de marin faite en tissu de laine très résistant. Des vêtements trop moulés étaient dangereux pendant les combats à cause des éclats ! Ils avaient donc des vêtements amples, mais pas trop afin de ne pas être gêné dans leurs tâches quotidiennes à bord.
- Pantalon en toile
- pied nu sur le pont d'un navire pour bien adhérer.
Certains pirates s'habillaient d'une manière extravagante comme John Rackham qui portait des vêtements de couleur vive. barbe-noire utilisait une grande écharpe pour y placer ses 6 pistolets et avait un chapeau sous lequel il y allumait des brandons qui faisaient de la fumée noire et lui donnaient un aspect terrifiant !



Question de Derground (24.08.2006) : Bonjour, j'aimerais connaître tous les noms d'un équipage pirate ou corsaire du capitaine aux moussaillons. Merci d'avance
R: Question étonnante, surement pour un jeu de rôle :)
Voici l'équipage de Edward Teach dit "barbe-noire" en 1718 :

James Blake,
Joseph Brooks,
Caesar,
John Carnes,
Joseph Curtice,
Stephen Daniel,
Thomas Gates,
Garrat Gibbens (Maître de manoeuvre),
John Gills,
Richard Greensail,
Israël Hands,
John Husk,
Nath. Jackson,
John Martin,
Thomas Miller (Quartier-maître),
Phillip Morton (Cannonier),
Samuel Odell,
Joseph Philips,
James Robbins,
Owen Roberts (Charpentier),
Edward Salter,
Richard Stiles,
Edward Teach (Commandant),
James White



Question de Anonyme (22.08.2006) : J'ai regardé les films "Pirates des Caraïbes 1 et 2" et sur votre site j'ai lu l'histoire de barbe-noire, vous parliez aussi de Maynard auquel son navire se nomme le "Pearl". Savez-vous si l'auteur du film a tiré son histoire depuis Maynard ?
R: L'auteur du film n'en fait référence nul part s'il a pris le nom du Pearl à celui du Lieutenant Maynard.


Question de suspect (18.08.2006) : Quel est le pirate qui a encaissé le plus de balles et de blessures en citant le nombre de blessures s'il vous plait ?
Le pirate barbe-noire en duel contre le lieutenant Maynard de la Royal NavyR: Il s'agit de barbe-noire, qui est mort au combat en 1718 contre la Royal Navy.

On dénombra sur lui 25 blessures au total : 20 blessures d'arme blanche et 5 par balle.



Question de Anonyme (13.08.2006) : Bonjour! Je voudrais savoir combien y avait-il d'hommes sur un bateau pirate ? merci d'avance !
R: Tout dépends de la taille du bateau pirate. Lors d'attaques massives de ports, les pirates pouvaient être au nombre de 200 sur des frégates.
Mais quand ils chassaient leur proie (navire de commerce bien souvent), ils étaient entre 30 et 75, sur un navire souvent plus petit, mais léger et rapide tel que la Barque, le Sloop ou encore le Schooner.

La surprise et la ruse étaient leur atout majeur. Une fois l'abordage engagé, ils hurlaient pour déstabiliser l'adversaire, ils avaient des tatouages sur le corps. Le pirate barbe-noire cultivait son image de furie et de monstre. Au combat, il avait pour habitude d'accrocher deux brandons enflammés sous son chapeau pour dégager de la fumée et faire croire à l'adversaire au diable sortant des enfers.



Question de berserk.99 (25.07.2006) : Qui fut le pirate le plus cruel ? Et qui était le plus juste ?
Edward Low dit Ned LowR: Le pirate le plus cruel est sans conteste Edward Low (1690-1724, 34 ans), connu aussi sous le nom Ned Low, suivit de Nau L'olonnais et Edward Teach (barbe-noire). Ce sont des pirates de violence gratuite. Edward Low attache un cuisiner à un mât et brûle le bateau, il coupe les lèvres d'un capitaine ennemi pour "avoir menti" et les fait rôtir en sa présence, etc.
Le pirate le plus juste est une anti-question, car un pirate est devenu tel qu'il est parce qu'il aura forcément pillé ou tué. Mais si on parle des pirates reconvertis, je pourrai citer le capitaine James Misson qui a essayé de fonder la ville libre de Libertalia ou encore Henry Morgan qui s'est reconverti en Gouverneur de la Jamaïque. Il y a par ailleurs le pirate Edward England qui eut pitié de ses prisonniers et voulait les épargner de leur exécution, mais son équipage fût mécontent et abandonna le capitaine England sur l'île Maurice.






» voir l'intégralité des questions/réponses
» voir les 20 dernières questions/réponses





:: MENU ::

Accueil  |  Actualité  |  Pavillon Noir  |  Pirates : définitions  |  85 biographies  |  Pirates au cinéma  |  Pirates en BD  |  Tortures  |  Pirates en Jeux Vidéo
Dossiers : L'île Cocos, une île au trésor
Galeries : Maisons & îles de pirates  |  Steampunk pirates  |  Accessoires pour le mobile  |  Gravures anciennes, aquarelles et peintures  |  Artwork jeux vidéos & jeux de société  |  Coloriages de pirates à imprimer
Glossaires : Glossaire de la Marine  |  Superstitions et croyances  |  Citations liées à la marine  |  Navires  |  Mots courants provenant des marins
Du fun : Géolocalisez-vous ! | Jeux Flash | Journée internationale où l'on parle pirate ! | Pâques | Coloriage
Interactivité : Forum | Quiz | Posez vos questions | WebApp | Livre d'Or | Newsletter | Rechercher
Divers : Shopping pirates & corsaires  |  Plan du site  |  Logos  |  Liens
Espace de l'auteur : Presse | Galerie de peintures | Bibliographie | Soutenir l'auteur | Contact
Site et contenu réalisés par Alain DECAYEUX - Copyright © 1999-2018 - TOUS DROITS RÉSERVÉS   -  Plan du site   -  www.pirates-privateers.com - Pirates & Privateers, Scummers of the Seven Seas version anglaise   -  RSS Questions/Réponses pirates et corsaires
 CopyrightFrance.com