La plume et l'épée

C'est ici qu'on parle de tout et de rien, on refait le monde !

Re: La plume et l'épée

Messagede Blackbeard » Sam 23 Mar 2013 00:49

Si l 'on ne veut pas se perdre dans la masse, il fait viser l'originalité. Pas seulement dans le sujet, mais aussi dans les différents thèmes qui caractérisent la piraterie maritime.

Celle-ci doit être accompagnée des éléments nécessaires et principaux permettant de s'imprégner de l'atmosphère idéale afin de ne pas être déçu :
- le sentiment de liberté : les navires, la mer, le vent, des îles tropicales,
- la révolte/marginalité,
- et surtout, des mystères et des énigmes qui tiennent en haleine. Lire le scarabée d'or de Edgar Poe à ce propos.

Il faut réunir ces ingrédients et les faire baigner dans une atmosphère qui respire le bon rhum, l'iode, le bois et la jungle ;
y faire ressortir tous les effets sonores des vagues, perroquets, du bois qui craque avec les pirates braillard en fond ;
saupoudrée des éléments de l'archétype pirate.

Une chose difficile à maîtriser est l'effet de mode.
Les films de pirates sont redevenus populaires grâce à l'originalité du personnage de Jack Sparrow dans le film pirates des caraïbes, en 2003.
Le vent tourne et le public à envie de passer à autre chose.
On en à soupé des séries policières en tous genres et de celles autour des hôpitaux.

La piraterie est peut être encore dans le vent...
Il faut se lancer !
Celui qui pille avec un petit vaisseau se nomme pirate; celui qui pille avec un grand navire s'appelle conquérant.
Nous nous sommes égarés... mais il faut se perdre pour trouver ce qui est introuvable, autrement n'importe qui trouverai l'introuvable !
Avatar de l’utilisateur
Blackbeard
Administrateur du site
 
Messages: 633
Inscription: Mar 27 Oct 2009 22:30
Localisation: France

Re: La plume et l'épée

Messagede Sam Rascasse » Mer 27 Mar 2013 00:57

Merci d'avoir partagé ton point de vue! :)
Je vais suivre ta suggestion et lire Le scarabée d'or .

Si je comprends bien, en tant qu'amateur de pirates, tu recherches certains éléments typiques à cet univers, mais présentés de manière originale, soit par le personnage ou la narration. Y a-t-il des choses qui rebutent ou qui ne donnent pas envie de lire? Je pense par exemple à une surexploitation des archétypes du pirate. Ceux-ci pourraient être vu comme essentiels, mais d'un autre côté ils ne poussent pas à l'innovation. Ma réflexion m'amène donc à me demander si l'innovation est primordiale dans une bonne histoire de pirates ou si un récit qui sait bien exploiter ces ingrédients de base est aussi efficace et plaît au lecteur.
Avatar de l’utilisateur
Sam Rascasse
 
Messages: 274
Inscription: Dim 15 Nov 2009 05:39
Localisation: Montréal, Québec

Re: La plume et l'épée

Messagede Blackbeard » Mer 27 Mar 2013 09:33

Qu'est-ce qui nous amène à lire un livre ou aller voir un film au cinéma, sachant que le sujet abordé a été maintes fois effectué jadis ?
- C'est l'accroche avant tout,
- Un élément en particulier que l'on aime et qui se retrouve intégré dans le sujet.
Pour le second cas, les gens aiment Johnny Depp, et les fans sont donc allé le voir dans "Pirates des Caraïbes". Tout comme les gens allaient voir Errol Flynn qui était une valeur sûre des films d'aventure du genre.

Le livre doit tout mettre de son côté pour attirer le monde :
- une couverture attractive, mais aussi originale. Si on peut y mettre en couleur ce qui permet de déjà nous imprégner de l'aventure, mais aussi y faire dégager des mystères, c'est bon !
Certains utilisent des personnalités pour mieux vendre des produits, mais ça marche pour des voitures et des chaussures. Pour un bouquin, c'est autre chose, il faut une banderole papier autour du livre avec les commentaires d'un écrivain connu qui a lu le livre.
- un titre bien réfléchi, quelque fois à lui seul l'envie de lire le livre nous prends !
- une quatrième de couverture impeccable, qui laisse planer le mystère de l'aventure.

En conclusion :
- La surexploitation des archétypes du pirate ne gène pas si elle est bien exploité dans l'originalité, en y mettant un grain d'humour ou de mystère.
- l'innovation n'est pas primordiale dans une bonne histoire de pirates. Mais l'innovation donne un énorme coup de pouce si elle est bien ficelée et amène quelque chose de nouveau par rapport à ce que les gens ont l'habitude de lire. C'est cette innovation qui est ensuite la base, le point clé qui a plu et qui permettra d'enchainer d'autres histoires.

Objectif : ne pas se fondre dans la masse, attirer l'oeil, faire rêver, sortir du lot !
Celui qui pille avec un petit vaisseau se nomme pirate; celui qui pille avec un grand navire s'appelle conquérant.
Nous nous sommes égarés... mais il faut se perdre pour trouver ce qui est introuvable, autrement n'importe qui trouverai l'introuvable !
Avatar de l’utilisateur
Blackbeard
Administrateur du site
 
Messages: 633
Inscription: Mar 27 Oct 2009 22:30
Localisation: France

Re: La plume et l'épée

Messagede MarinaLaFarouche » Lun 8 Avr 2013 13:48

Ce sujet est vraiment inépuisable vu le nombre d'écrivains sur notre navire ;)
J'ai lu des choses intéressantes et ça m'a rassurée de voir que certains d'entre vous avez les mêmes méthodes d'écriture que moi : le carnet dans la poche dont on oublie pourtant l'existence, préparer certaines choses et laisser l'imagination créer le reste au fil de l'écriture...

Pour ma part, j'ai terminé le premier jet de mon roman de pirate. Et je prends un peu de recul pour revenir dessus plus tard et faire toutes les corrections et ajouts qui seront nécessaires! J'aimerais qu'il soit publié bien sûr, car au final, c'est bien comme une récompense pour le travail abattu, une ultime fin en soit! Et partager les mots, les histoires, savoir que des inconnus feront vivre vos personnages dans leur tête pour leur donner corps d'une certaine manière! Mais bon, c'est assez décevant évidemment de voir l'attente, le coût et le revient de tout cela...

Sam Rascasse a écrit:Si vous êtes comme moi et que vous écrivez (des livres sur la piraterie, pardi!), mais que vous ne voulez pas rencontrer un éditeur ou que vous avez essuyé des refus, la voie du numérique offre tout de même des opportunités intéressantes. Il est possible de s'auto-éditer avec une qualité de rendu bien acceptable, sans payer cher (ou rien du tout), avec possibilité de succès (et rémunération à 70% du prix du livre) ou tout simplement pour soi. Voici deux sites intéressants à ce sujet : http://www.lulu.com/ et mymajorcompanybooks.com

Sinon, depuis ma dernière entrée, j'ai terminé l'écriture de mon roman de pirates! (c'est bien de prendre des résolutions) :D Je l'ai envoyé à des maisons d'édition dans l'espoir de me faire publier et là, je suis en attente de réponse. Il me faudrait bien un ou deux grogs pour m'aider à patienter les 6 mois d'attente. :grog: Alors, quelqu'un m'accompagne? Je vous en dirai plus long sur mon aventure si j'ai des nouvelles. Mais j'invite également tout le monde à alimenter le fil de la discussion de ses propres expériences d'écriture.


Alors, Sam, qu'a donné l'envoi de tes écrits?! et pour ce qui est de l'auto-édition via internet, est-ce que quelqu'un a tenté?
J'ai déjà eu quelques retours concernant des écrits que j'ai fait, et que j'ai envoyé à des maisons d'éditions (nouvelles mais pas sur la piraterie) et l'on me proposait l'édition à compte d'écrivain. Impayable!!!!!!!!!

Enfin, pour ce qui est des "à utiliser" et "à ne pas utiliser", c'est difficile de répondre car l'écriture reste un art et l'art est subjectif. Certains vont aimer et se sentir rassurer de découvrir l'aventure d'un vieux pirate à la jambe de bois qui a un perroquet sur l'épaule alors que d'autres vont trouver ça trop cliché et sans originalité. Il n'est pas facile de décider car tout choix amène des conséquences et peut aboutir à une fin heureuse ou non. Personnellement, je pense qu'il est intéressant de ne pas se porter sur les clichés véhiculés par la littérature et le cinéma contemporain, mais plutôt d'apporter des éléments historiquement parlant véridiques. Faire une sorte de démenti et d'éducation à travers le roman :P Alors oui, certains seront déroutés de lire que les pirates n'avaient pas une dentition parfaite et mangeaient des biscuits secs dans une cale plongée dans le noir, grouillant de blattes et autres bestioles peu ragoutantes, mais au moins, ils se coucheront moins cons comme on dit :cool2: Mais là encore, idée perso ;)
Avatar de l’utilisateur
MarinaLaFarouche
 
Messages: 211
Inscription: Jeu 19 Nov 2009 22:38
Localisation: Lille

Re: La plume et l'épée

Messagede MarinaLaFarouche » Lun 8 Avr 2013 14:09

Avatar de l’utilisateur
MarinaLaFarouche
 
Messages: 211
Inscription: Jeu 19 Nov 2009 22:38
Localisation: Lille

Re: La plume et l'épée

Messagede Sam Rascasse » Mer 10 Avr 2013 16:28

Effectivement, l'écriture est un sujet riche en discussions! Ce serait bien que les autres écrivains du forum viennent aussi partager leur expérience :)

Félicitations d'avoir fini d'écrire ton roman! C'est une aventure qui a duré 4 ans si je ne me trompe? Le chemin est long entre l'idée initiale et le point final, mais c'est très gratifiant d'y parvenir. En fait, je pense qu'un roman n'est jamais fini en soit, qu'on va toujours trouver quelque chose à modifier avec du recul. C'est comme la peinture, après un moment, il faut s'arrêter et se dire qu'on n'y touche plus. Mais c'est bien de prendre une pause pour être plus objectif par rapport au contenu. Est-ce que tu as vraiment fait un jet ou ton histoire est complète et il ne reste qu'à ajouter quelques détails et à peaufiner le tout?

Après, pour être publié, il faudra s'armer de patience! Les délais sont généralement de six mois, mais c'est extrêmement variable en fonction de la grosseur de la maison d'édition. Par expérience, je donnerais comme avis aux écrivains du forum d'envoyer leur manuscrit même s'il n'est pas fignolé avec tous les ultimes détails. Ce n'est pas toutes les maisons d'édition qui prennent la peine de lire le manuscrit en entier... D'où l'importance de soigner son introduction. Et puis, si l'histoire plaît à un éditeur, il sera toujours possible de lui envoyer la version remaniée, préparée pendant l'attente d'une réponse.

Pour répondre à ta question, Marina, l'envoi de mon manuscrit a donné lieu à quelques refus. J'ai eu des réponses après 8 mois, 11 mois et un peu plus d'un an. J'ai dû relancer plusieurs fois les maisons d'édition parce que les nouvelles tardaient à arriver. Je pense qu'il ne faut pas hésiter à contacter une maison pour avoir l'heure juste sur notre manuscrit si on voit que les délais habituels sont dépassés (la question angoissante : l'ont-ils perdu?). Alors, je disais avoir eu des refus. La bonne nouvelle est qu'il semblerait que la piraterie soit dans l'ère du temps. J'ai eu un refus d'une maison qui disait travailler sur un projet semblable. Une autre ne m'a tout bonnement donné aucune raison. La troisième m'a fait un rapport de lecture avec quelques recommandations. En remaniant mon texte, je devrais être publié :) . Ce qui est dommage, c'est que le rapport de lecture a été rédigé après une lecture des 100 premières pages (sur 300), faute de moyens financiers. C'est difficile d'avoir une bonne idée d'un livre quand on en a lu juste le tiers...

Je vous redonne des nouvelles dès que j'en ai!

Concernant l'édition à compte d'auteur, je la déconseille. Un vrai éditeur va croire en ton manuscrit et prendre en charge les risques. Ce n'est pas quelqu'un qui va te charger un prix exorbitant pour mettre en page et imprimer ton livre. De nos jours, avec la technologie, un auteur peut très bien mettre en page son manuscrit et fabriquer un livre physique ou numérique intéressant. Je n'ai pas essayé l'auto-édition sur Internet, mais je ne pense pas que ce soit difficile. Après, il faut savoir ce que tu recherches vraiment. Voir ton livre concrétisé devant toi ou être lue? La difficulté majeure de l'auto-édition est de faire voir son œuvre, de la mettre en marché. Sur Internet, vu la quantité de textes et d'aspirants écrivains, ce n'est pas facile. Mais pas impossible non plus.

Écrire est une aventure ou patience et persévérance sont les mots d'ordre. Si tu es parvenue à terminer ton roman, je suis persuadé que tu trouveras quelqu'un pour le publier! Courage!
Avatar de l’utilisateur
Sam Rascasse
 
Messages: 274
Inscription: Dim 15 Nov 2009 05:39
Localisation: Montréal, Québec

Re: La plume et l'épée

Messagede Trebor Coursuf » Jeu 20 Fév 2014 14:10

:cool2: Qu'en est-il désormais des retombées de ton roman ? Y a-t-il du nouveau? Car j'ai pu voir que tu es un membre d'équipage
toujours bien présent à bord. :D
"Only the devil and I know the whereabouts of my treasure, and the one of us who lives the longest should take it all" Edward Teach
so GOOD LUCK TO ALL
Trebor Coursuf
 
Messages: 13
Inscription: Mer 5 Fév 2014 11:50
Localisation: Un peu plus à l'ouest.

Re: La plume et l'épée

Messagede Sam Rascasse » Lun 24 Fév 2014 01:35

Présent autant que le temps me le permet, ce qui est bien peu ces dernières semaines. Il semble y avoir un regain d'activité sur le forum et j'aimerais répondre à tout, mais je dois choisir mes combats.
Pour répondre à ta question Trebor Coursouf, mon roman a été entièrement remanié : nouveaux chapitres, scénario retouché, peaufinage par ci par là. En ce moment, il traîne en fond de cale en attendant qu'un éditeur daigne le lire un jour. Un autre projet m'occupe actuellement, mais je ne l'oublie pas.

Et toi, peut-être pourrais-tu nous parler de ton expérience d'écriture de ta saga d'un corsaire? Ton inspiration, ta démarche, ta vision de l'écriture? Le sujet est vaste! :)
Avatar de l’utilisateur
Sam Rascasse
 
Messages: 274
Inscription: Dim 15 Nov 2009 05:39
Localisation: Montréal, Québec

Re: La plume et l'épée

Messagede GlobeSailor » Mer 25 Mai 2016 15:50

Et non, je ne suis pas d'accord!
Je me permet de faire remonter ce fil.
Ce qui ressort de ce que je viens de lire c'est que vous considérez çà comme une organisation, comme un Job.
Ecrire en bordel n'a rien de pénalisant, bien au contraire. Loin du carcant de l'organisation on laisse cours à l'esprit. Au rêve, là surgit le talent . Après vient le temps du bouclage et de la résolution des incohérences. par rapport à l'énergie dépensée ces résolutions sont moindre. Dans la période de bouclage qui enfin de compte aussi une correction on va pouvoir décaler, l'intrigue, le frisson, l'énigme car on aura la matière. Pour moi la meilleure recette contre la page blanche.
Certes, ce système est lent, mais il vaut mieux prendre son temps et sortir de l'original.

Un outil indispensable pour moi est le correcteur Antidote 9 Qui bien sur servira pour d'autres activités.
Je pensais être bon en français j'ai vite revu mon jugement. Je ne regrette pas mes 99 Euros.
bien cordialement
GlobeSailor
 
Messages: 11
Inscription: Mer 25 Mai 2016 08:25

Re: La plume et l'épée

Messagede GlobeSailor » Mer 25 Mai 2016 15:50

GlobeSailor a écrit:Et non, je ne suis pas d'accord!
Je me permet de faire remonter ce fil.
Ce qui ressort de ce que je viens de lire c'est que vous considérez çà comme une organisation, comme un Job.
Ecrire en bordel n'a rien de pénalisant, bien au contraire. Loin du carcant de l'organisation on laisse cours à l'esprit. Au rêve, là surgit le talent . Après vient le temps du bouclage et de la résolution des incohérences. par rapport à l'énergie dépensée ces résolutions sont moindre. Dans la période de bouclage qui enfin de compte aussi une correction on va pouvoir décaler, l'intrigue, le frisson, l'énigme car on aura la matière. Pour moi la meilleure recette contre la page blanche.
Certes, ce système est lent, mais il vaut mieux prendre son temps et sortir de l'original.

Un outil indispensable pour moi est le correcteur Antidote 9 Qui bien sur servira pour d'autres activités.
Je pensais être bon en français j'ai vite revu mon jugement. Je ne regrette pas mes 99 Euros.
bien cordialement
GlobeSailor
 
Messages: 11
Inscription: Mer 25 Mai 2016 08:25

PrécédenteSuivante

Retourner vers La taverne

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

 
:: MENU extérieur au forum ::

Accueil  |  Actualité  |  Pavillon Noir  |  Navires  |  Superstitions et croyances  |  Pirates : définitions
85 biographies  |  Pirates au cinéma  |  Pirates en BD  |  Citations liées à la marine  |  Tortures
Glossaire de la Marine  |  Pirates en Jeux Vidéo  |  Musiques  |  Plan du site  |  Logos  |  Liens
Pour le fun :    Géolocalisez-vous !  |  Jeux Flash  |  Journée internationale où l'on parle pirate !
Interactivité :  Forum  |  Quiz  |  Posez vos questions   |  Livre d'Or  |  Newsletter | Rechercher
Un peu de shopping ?  La boutique des pirates & corsaires
Espace de l'auteur : Presse | Galerie de peintures | Bibliographie | Soutenir l'auteur | Contact