La plume et l'épée

C'est ici qu'on parle de tout et de rien, on refait le monde !

La plume et l'épée

Messagede Sam Rascasse » Lun 16 Nov 2009 00:40

Je vous salue bien bas, écrivains en devenir.
Parlons un instant entre hommes de lettres et laissons la sombre racaille des tavernes à leur ivrognerie. J'ai cru remarquer un intérêt marqué pour l'écriture de roman au sein de l'équipge. Profitons de ce coin de taverne pour élaborer là-dessus.

Parlons franc et sans détour. Écrire un roman n'est pas une mince affaire. Si vous vous lancez à l'aventure, c'est que vous avez du courage, pardi! J'ai commencé il y a déjà 5 ans et j'en suis à un peu plus que la moitié. Bien évidemment, je ne me consacre à la tâche uniquement quand le temps me le permet (c'est-à-dire pas souvent avec l'université et le travail à temps partiel) et lorsque l'envie m'y prend. De mon expérience d'écriture, je peux vous dire qu'il faut beaucoup de persévérance. Les hauts et les bas sont le quotidien de celui qui écrit. Parfois, on devient euphorique en écrivant un passage réussi, mais d'autres fois le texte ne nous satisfait simplement pas. On peut le recommencer...des dizaines de fois. Mais l'effort en vaut évidemment la peine. Quel plaisir de faire lire notre création à autrui!

Si je peux me permettre de donner un conseil à ceux qui veulent écrire un roman, ne vous précipitez pas dans la rédaction. Prenez le temps de bien définir votre intrigue et surtout vos personnages. J'ai eu le malheur d'écrire trop rapidement, sous l'enthousiasme de la nouveauté. Je m'en mords aujourd'hui les doigts. J'ai du recommencer plusieurs passages et retravailler mes personnages afin que leur évolution au cours du récit soit logique. Alors récompense est attribuée à celui qui sait patienter.

Je vous souhaite bon courage et bonne chance! Au plaisir de vous lire, un jour :)
Avatar de l’utilisateur
Sam Rascasse
 
Messages: 274
Inscription: Dim 15 Nov 2009 05:39
Localisation: Montréal, Québec

Re: La plume et l'épée

Messagede Blackbeard » Lun 16 Nov 2009 10:12

Es-tu sûr que c'était réellement une erreur de t'être lancé de suite ?!
Tu sais, lorsque l'on prends trop de temps en préparatifs, on se rend compte petit à petit que ce n'est pas une plaine qu'on droit grimper, mais une montagne à gravir !
Je ne pense pas que tu aies fait une erreur, tu as bien fait, ton projet est au moins bien lancé et tu as pratiquement réalisé ton projet.

J'avoue, moi j'ai tendance à vouloir bien préparer les choses avant de me lancer, et bien souvent, ca traine et ca ne vois pas le jour. A mois d'être bien déterminé, chose qui n'est pas donné à tout le monde. Quelques uns de mes projets n'ont pas vu le jour parce que j'ai trop "réfléchi" avant de me lancer.
J'ai un ami qui procède d'une manière un peu différente. Quand il a un projet, il se lance de suite, il met en ligne le site, quitte à ce que ce soit vraiment moche et plein de bugs.
Mais il a la satisfaction d'un travail déjà lancé rapidement et en train de naviguer.
Ensuite, il construit, il améliore, il optimise sans cesse, mais déjà UNE étape est faite.

Sam, ne prends-tu pas plaisir à revoir tes textes et les retravailler, enrichir des phrases, modifier des mots par d'autres plus subtiles ?
Ecrire un roman, c'est comme faire une huile sur toile de lin. On peint grossièrement, et l'on avance progressivement jusqu'à ce que l'on aperçoive la vraie signification de la toile, la beauté, son sens.
Et l'avantage c'est qu'on peut y revenir très souvent dessus, l'améliorer sans cesse. Une peinture n'est jamais terminée ;)

Mais tu as aussi raison, il y a 2 méthodes. Bien se préparer, ou se lancer directement.
Tu as appris beaucoup de choses en te lançant directement, tu as pu y voir les problèmes inhérents et tu as appris beaucoup (n'apprends t-on pas par ses erreurs ?).
Mais tu aurais pu aussi rencontrer des problèmes tout aussi différents en faisant de longs préparatifs avant d'écrire :D

Tous les conseils sont bons à prendre. Si tu as d'autres conseils sur tes longues années de travail à ton roman, ce sera avec plaisir pour nous que tu nous enrichisses de ton savoir !!
Celui qui pille avec un petit vaisseau se nomme pirate; celui qui pille avec un grand navire s'appelle conquérant.
Nous nous sommes égarés... mais il faut se perdre pour trouver ce qui est introuvable, autrement n'importe qui trouverai l'introuvable !
Avatar de l’utilisateur
Blackbeard
Administrateur du site
 
Messages: 633
Inscription: Mar 27 Oct 2009 22:30
Localisation: France

Re: La plume et l'épée

Messagede Sam Rascasse » Lun 16 Nov 2009 15:24

C'est exact, il y a deux méthodes d'écriture : une qui demande une plus grande préparation et une plus rapide où l'on écrit par élans d'inspiration. Cependant, au bout du compte, les deux reviennent au même; le temps passé à cogiter sur son projet est autant investi pour le retoucher. Si c'était à refaire (et ce le sera sûrement pour d'autres romans), je prendrais davantage mon temps avant de commencer l'écriture.

Suivant ton analogie Blackbeard, l'écriture d'un roman est comparable à l'ascension d'une montagne. C'est une tâche à surmonter, que l'on accomplit pas par pas, et lorsqu'on arrive finalement au sommet, l'euphorie d'avoir accompli quelque chose s'empare de nous. Cependant, mieux vaut être bien préparé avant de se lancer à l'aventure. Personne n'ira escalader l'Everest sans préparation. Ainsi, c'est à vos risques et périls d'entamer un roman sans avoir fait une ébauche complète. Il faut savoir à quoi s'attendre. Et si cela décourage certains face à la tâche à réaliser, je dirais tant mieux. Au moins, ils n'auront pas investi du temps inutile avant de se rendre compte de toute l'ampleur de leur projet pour ensuite l'abandonner. J'ai réalisé qu'il me manquait de l'équipement après les premiers deux cents mètres. Mais bon, je suis coriace et déterminé alors j'ai décidé de continuer tout de même. Mais nécessairement, ça m'a ralenti.

Mais il a la satisfaction d'un travail déjà lancé rapidement et en train de naviguer.

C'est vrai, il y a la satisfaction de pouvoir dire "wow, j'ai déjà une bonne part d'accomplie". Cette satisfaction est certes encourageante, mais elle n'est que temporaire. Les premiers pas sont toujours les plus faciles, mais c'est terminer qui est le véritable défi. Tu l'as bien signalé, il faut être déterminé pour réaliser un tel projet.

Évidemment, il y a se préparer et se préparer. Il ne faut pas atteindre les extrêmes et réfléchir trop longtemps, la motivation va s'envoler. Il faut atteindre le juste milieu.

Effectivement, j'éprouve un certain plaisir à retoucher des passages. L'œuvre se concrétise, s'embellit, et prend sa véritable signification, comme dans la peinture. Mais au point où j'en suis, j'ai vraiment hâte d'avoir terminé et de pouvoir dire que j'ai écrit un roman en entier.
Avatar de l’utilisateur
Sam Rascasse
 
Messages: 274
Inscription: Dim 15 Nov 2009 05:39
Localisation: Montréal, Québec

Re: La plume et l'épée

Messagede Blackbeard » Lun 16 Nov 2009 15:59

Sam Rascasse a écrit:Cependant, mieux vaut être bien préparé avant de se lancer à l'aventure. Personne n'ira escalader l'Everest sans préparation.


En effet, c'est pas une mince affaire un roman :?
J'imagine le plaisir que tu dois avoir d'ouvrir le doc word mis en page comme un roman et voir le nombre de pages ! Un petit bijou entre tes mains !

Petites touches finales et déterminante pour le succès du livre :
- la pochette
- la quatrième de couverture
- mettre les moyens en pub

Jusqu'à la fin c'est un combat ;)
Celui qui pille avec un petit vaisseau se nomme pirate; celui qui pille avec un grand navire s'appelle conquérant.
Nous nous sommes égarés... mais il faut se perdre pour trouver ce qui est introuvable, autrement n'importe qui trouverai l'introuvable !
Avatar de l’utilisateur
Blackbeard
Administrateur du site
 
Messages: 633
Inscription: Mar 27 Oct 2009 22:30
Localisation: France

Re: La plume et l'épée

Messagede Sam Rascasse » Mar 17 Nov 2009 04:24

J'ai bien hâte d'arriver à ces étapes :P

Un peu plus haut, Blackbeard, tu m'as demandé de faire part de mon expérience d'écriture. Je peux toujours indiquer ma méthode de travail. On ne sait jamais, peut-être que ça va aider quelqu'un.

La tenue d'un carnet que l'on porte toujours sur soi pour noter ses idées est un moyen efficace de conserver ses élans d'inspiration. J'ai essayé la méthode et je l'approuve, mais je ne l'utilise pas nécessairement tout le temps. Encore faut-il développer le réflexe de toujours trainer ce carnet et de noter ce qui nous passe par la tête. Je le considère donc comme un supplément d'information, sans plus.

La séance d'écriture. Le moment fondamental :P
La motivation doit être au rendez-vous. J'écoute souvent de la musique pour me mettre dans l'ambiance. Lien utile : http://www.pirates-corsaires.com/musiques-de-pirates.htm
Tout dépendamment de mon humeur, j'utilise deux méthodes d'écriture (celles citées plus haut). Si je suis patient, j'écris en profondeur, un passage à la fois. Mais pour avoir une idée plus globale d'un chapitre, je l'écris d'un jet (sans trop de structure, iniquement les lignes principales) et je construis après là dessus. Les deux méthodes sont efficaces, mais l'avantage de la deuxième est d'avoir une ligne directrice sur laquelle on peut se baser. La première méthode donne quant à elle une écriture plus solide, ce qui me rend nécessairement plus "fier" du résultat et me motive davantage pour la suite.
Avatar de l’utilisateur
Sam Rascasse
 
Messages: 274
Inscription: Dim 15 Nov 2009 05:39
Localisation: Montréal, Québec

Re: La plume et l'épée

Messagede Mary Oeil d'Ouragan » Jeu 21 Jan 2010 05:43

Je me permet de ressusciter un sujet. La discussion était peut-être close pour vous, mais.... j'ai envis d'y apporter quand même mon grain de sel, de donner mes impressions.

Je n'ai aucune objection à apporter contre aucun de vos dires. Je les approuvent tous, même s'ils sont en contradiction. Écrire un livre, c'est un travail de longue haleine. Ça devrait l'être, en tout cas... un livre trop vite écrit c'est pas tant bon, à mon humble avis. Pour ma part, mon idée conductrice à commencer à naître il y a quatre-cinq ans. J'ai commencer à écrire des p'tites notes, faire des dessins (les dessins occupent une part importante de ma vie et de mon inspiration... c'est chouette de voir son héro). Ça fait quatre ans, sinon un peu plus, et j'ai loin d'avoir terminer.

Si vous vous découragez devant l'idée d'avoir à grimper l'Everest, je crois que vous ne voyez pas la chose comme il faut la voir. Personnellement, si je regarde la construction d'un livre en son entier, C'EST l'Everest. Il faut qu'il ait des bases solides, pour ne pas s'écrouler. Mais il ne faut pas nécessairement se fixer de-suite l'objectif du sommet... disons que c'est l'ultime objectif. Faut y aller par étape. Sinon ça marche pas ou ça fait un livre botché, fait à la va-vite.

Personnellement, je trouve que je vois très grand... peut-être même trop. Je construis un univers complet. Océan, nation, races, tout, tout, tout. Si vous faites ça, c'est vous qui inventez tout, c'est TRÈS long. J'ai des fiches de personnage, de nation et de races très détaillé. J'ai même une grande carte du globe! (lol j'y ai même mis des courants marins, mais ça c'est pas très long...) Mais récemment, j'ai découvert un avantage à ça. J'ai mit une communauté pirate dans mon univers et l'histoire de cette communauté m'a tellement inspiré, je trouvais ses personnages historiques assez intéressants pour en faire une histoire parallèle. Bref...

Je vais m'en tenir à ça pour l'instant, quand je me lance ça peut-être long. Pour conclure je dirais... chacun sa méthode, c'est la plus adapté à nous-même. Mais selon moi qui n'a pas perdu de motivation depuis le début et qui entame à peine la narration, je dis.. fixez-vous des petits objectifs. Et il n'y a pas de pertes de temps. Vous deviez passer par des longueurs pour éclaircir CE point. ;)

PS: Vous avez des fiches de personnages aussi? On peut les partager, voir si en regardant la fiche des autres, on peut améliorer la sienne?
Quinze hommes sur le coffre de l'homme mort,
Et yo-ho-ho! Et une bouteille de rhum!
La boisson et le diable avaient réglé leur compte aux autres!
Et yo-ho-ho! Et une bouteille de rhum!
Avatar de l’utilisateur
Mary Oeil d'Ouragan
 
Messages: 108
Inscription: Jeu 21 Jan 2010 03:12
Localisation: À la vigie, je guette les tempêtes! Et les navires marchands, cela va de soi!

Re: La plume et l'épée

Messagede Sam Rascasse » Jeu 21 Jan 2010 14:41

Tu as là un projet d'envergure, mais c'est un si beau projet que d'écrire un livre :D
On sent la passion dans ce que tu racontes, c'est prometteur! Pourquoi dire que tu vises trop grand? Il n'y a pas de limite à l'écriture. Regarde Tolkien, il a lui aussi construit un univers et il en a fait plusieurs livres. Pourquoi pas toi aussi? Bien entendu, tout dépend de ta motivation et de ta patience. Mais avec ce que tu dis, elles semblent solides comme fer.

Néanmoins, tu ne sembles pas avoir sauté dans cette aventure littéraire à l'aveuglette, puisque tu as bien cerné les difficultés qui peuvent survenir (est-ce ton premier roman?). Et en cinq ans de gestation, ta trame narrative doit être parfaitement élaborée. En plus, avec l'inventaire détaillé que tu as dressé, tu te retrouves en possession d'un outil fort utile pour la suite (l'écriture)!

Concernant les fiches de personnages, je ne les ai fait que beaucoup trop tard... (et oui, on apprend de ses erreurs!) Mais c'est super pratique pour rester cohérent tout au long du récit. Voici donc les critères que je détaille pour les personnages importants :
Nom
Fonction

Apparence
Psychologie
Qualités
Défauts
Habitude
Motivation
Évolution au cours du récit
Biographie
Avatar de l’utilisateur
Sam Rascasse
 
Messages: 274
Inscription: Dim 15 Nov 2009 05:39
Localisation: Montréal, Québec

Re: La plume et l'épée

Messagede Mary Oeil d'Ouragan » Jeu 21 Jan 2010 19:45

D'envergure oui! Mais la fin est pas pour demain... sauf peut-être pour mon p'tit nouveau pirates qui est déjà plus avancé que mon histoire directrice.

C'est mon premier roman. Mais je lis les biographies ou ce qui se rapproche d'un "making of" de mes romans préféré, comme Harry Potter, Le Seigneur des Anneaux. Plus proche de l'univers pirates, j'ai aussi lu ce genre de trucs pour les romans de piraterie (L'île aux Trésors, Mémoire d'une pirate). La bible de leur auteur étant évidement le livre de Daniel Defoe.

Si mon univers est assez détaillé, j'ai quand même pris plus de temps que j'aurais dût selon moi avant d'attaquer le plan générale de l'histoire. J'ai commencer à battir l'univers et le contexte avant de savoir ou je m'en allais exactement. Ça c'est pas très pratique, parce que plus tard, tu dois réviser tout ce que t'avais déjà planifier mais qui ne tienne plus la route.

On dirait que nos erreurs on été inversées. Personnellement, je sais pas si c'est mieux d'adapter un monde à l'histoire, ou l'histoire au monde... peut-être un peu des deux... dépendamment du contexte... mais je crois que dans mon cas ça aurait été préférable d'adapter le monde à l'histoire, et c'est pas ce que j'ai fait :?

Je n'ai pas trop tarder à faire les miennes... s'était impératif, car mes personnages mutaient tout le temps... un peu moins le personnage principale, mais les autres on subit des chirurgies extrèmes... la pire étant de souder deux personnages en un seul! Nos fiches se ressemblent... elles traitent pas mal des mêmes chose, mais la tienne est nettement plus globale.

Prénom et nom du personnage :
Sa date de naissance :
Son type de personnage :
Sa race :
Son métier/ occupation à la base :
Ses armes :
Son allégeance :
Ce qu’il aime :
Ce qu’il n’aime pas :
Défauts et qualités :
Description physique :
Ses priorités, ce qui lui tient à cœur ou son objectif personnel :
Son attitude normal :
Son attitude avec certains autres personnages : (série de personnages)
Son attitude face à l’amour :
Son attitude face à l’amitié :
Son attitude face à la famille :
Son attitude face au danger :
Son attitude face aux éléments de l’histoire : (là t'as une série d'élément a-b-c-d)
Langue:
Ses rêves :
Ses craintes :
Des manies?:
Antipode :
Son histoire :

J'ai relu quelques poste en arrière... Blackbeard, ta préparation m'intrigue... elle est siii longue que ça??? Continue-tu as écrire? :?:

(oh la la! Je suis vraiment bonne pour faire des messages de 3 kilomètres! j'espère ça vous décourage pas trop! :P )
Quinze hommes sur le coffre de l'homme mort,
Et yo-ho-ho! Et une bouteille de rhum!
La boisson et le diable avaient réglé leur compte aux autres!
Et yo-ho-ho! Et une bouteille de rhum!
Avatar de l’utilisateur
Mary Oeil d'Ouragan
 
Messages: 108
Inscription: Jeu 21 Jan 2010 03:12
Localisation: À la vigie, je guette les tempêtes! Et les navires marchands, cela va de soi!

Re: La plume et l'épée

Messagede Sam Rascasse » Ven 22 Jan 2010 04:40

Mary Oeil d'Ouragan a écrit: Personnellement, je sais pas si c'est mieux d'adapter un monde à l'histoire, ou l'histoire au monde... peut-être un peu des deux...

Intéressant comme question. Je dirais que ça dépend des gens, chacun choisit la méthode qui lui plait le plus. En fait, je ne m'étais jamais posé la question. J'ai toujours une trame générale, puis selon mon inspiration durant les séances d'écriture, je peux dévier vers un sujet ou en approfondir un autre. L'équilibre des deux méthodes est la clé selon moi. Ainsi, je ne commencerais pas un chapitre sans savoir où je m'en vais, mais je laisse place à la spontanéité. :P

Mary Oeil d'Ouragan a écrit:s'était impératif, car mes personnages mutaient tout le temps...

Et oui, phénomène normal en processus de création! Les idées évoluent, se peaufinent, fusionnent! Et c'est là toute la beauté de la chose ;)

Ta fiche est assez exhaustive comparée à la mienne! :P
Encore une fois, tout dépend du projet à réaliser. Tu sembles vraiment bien préparée pour un projet de longue haleine! De mon côté, il ne s'agit que d'un seul roman (voire deux si tout va bien...), d'où cette fiche plus simple.

Je te souhaite bien du plaisir à concrétiser, mettre par écrit, ton univers et ton aventure, mais surtout de la persévérance pour mener ton projet à bout! :D
Avatar de l’utilisateur
Sam Rascasse
 
Messages: 274
Inscription: Dim 15 Nov 2009 05:39
Localisation: Montréal, Québec

Re: La plume et l'épée

Messagede Blackbeard » Ven 22 Jan 2010 09:15

Mary Oeil d'Ouragan a écrit:J'ai relu quelques poste en arrière... Blackbeard, ta préparation m'intrigue... elle est siii longue que ça??? Continue-tu as écrire? :?:


L'écriture n'est pas mon fort, alors je m'en arrête à rédiger des articles sur http://www.pirates-corsaires.com et mes autres sites. J'ai commencé un roman mais je l'ai mis de côté par manque de motivation et surtout de temps. J'ai aussi arrêté la peinture. (c'est pas un choix définitif, ca reviendra avec le temps)
En revanche, j'ai commencé une BD, mais je dois revoir le scénario. Elle est destinée à tous les âges, mais je me demande si je devrais pas la faire un peu plus sanglante-amusante. Je fais cela dans mon temps libre, donc ca avance pas vite du tout...
Celui qui pille avec un petit vaisseau se nomme pirate; celui qui pille avec un grand navire s'appelle conquérant.
Nous nous sommes égarés... mais il faut se perdre pour trouver ce qui est introuvable, autrement n'importe qui trouverai l'introuvable !
Avatar de l’utilisateur
Blackbeard
Administrateur du site
 
Messages: 633
Inscription: Mar 27 Oct 2009 22:30
Localisation: France

Suivante

Retourner vers La taverne

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités

 
:: MENU extérieur au forum ::

Accueil  |  Actualité  |  Pavillon Noir  |  Navires  |  Superstitions et croyances  |  Pirates : définitions
85 biographies  |  Pirates au cinéma  |  Pirates en BD  |  Citations liées à la marine  |  Tortures
Glossaire de la Marine  |  Pirates en Jeux Vidéo  |  Musiques  |  Plan du site  |  Logos  |  Liens
Pour le fun :    Géolocalisez-vous !  |  Jeux Flash  |  Journée internationale où l'on parle pirate !
Interactivité :  Forum  |  Quiz  |  Posez vos questions   |  Livre d'Or  |  Newsletter | Rechercher
Un peu de shopping ?  La boutique des pirates & corsaires
Espace de l'auteur : Presse | Galerie de peintures | Bibliographie | Soutenir l'auteur | Contact