Les questions que tout le monde se pose à propos des pirates et corsaires - (image : Long John Silver dans L'île au Trésor - 1883)

Les questions que tout le monde se pose
à propos des pirates et corsaires

319 au total

Flux RSS 'Les questions que tout le monde se pose à propos des pirates et corsaires'
Question de iL SiGnOr   - Mis à jour le 02.07.2020 | Publié le 22.09.2006
5 148 lectures

Bonjour, pourriez-vous m'expliquer comment s'y prenaient les pirates pour charger les canons ? avec un schéma pour mieux comprendre si possible. Est-ce la même façon pour charger un canon et les pistolets à silex de l'époque de la piraterie ? merci

R: Voici un schéma de manipulation d'un canon anglais de 32 livres.

Chargement d'un canon anglais - étape 1 Au branle-bas de combat, le mantelet de sabord (ouverture sur le flanc du navire permettant de faire sortir la gueule du canon) est ouvert et le canon est reculé à bout de brague (1) à l'aide du palan de retraite (2) que tient le personnage de gauche. La brague est un gros cordage permettant d'arrêter le recul du canon.
Une gargousse de poudre (3) est introduite, puis un valet (4), le boulet (5) et un autre valet. Les valets sont des bourres qui empêchent la charge de bouger.
L'homme derrière la culasse du canon perce la gargousse en introduisant une épinglette dans la lumière, puis il place une étoupille (amorce) dans cette lumière.


Chargement d'un canon anglais - étape 2 Les hommes avancent le canon au sabord du navire (1) à l'aide des palans de côté (2), pendant que l'homme de gauche se tiens prêt à empêcher le canon d'avancer brutalement dans le cas d'un coup de roulis (mouvement du navire qui oscille à droite ou à gauche sous l'effet de la houle).
La baille de combat (3) contient de l'eau pour mouiller l'écouvillon, qui est une brosse fixée au bout d'une tige, qui sert à nettoyer l'âme du canon (intérieur du tube) après le coup.


Chargement d'un canon anglais - étape 3 Le canon est pointé en direction de la cible à l'aide des barres d'anspect (1 - leviers), et il est ajusté en hauteur à l'aide des coins de mire (2) sous la culasse du canon. Le canonnier tiens le cordon tire-feu (3) pendant qu'un homme introduit la poudre sur la platine (4).
Un coup sec sur cette dernière déclenchera le percuteur à silex qui enflammera la poudre, laquelle fera partir l'étoupille (l'amorce) et la charge. Le canon recule, il faut ensuite nettoyer l'écouvillon et recharger avec le refouloir.
Une équipe bien entraînée peut tirer un coup toutes les 2 minutes.
En ce qui concerne le chargement du pistolet à silex, j'y répondrait d'ici quelques jours.

© illustrations de Edward Mortelmans, "La vie d'un marin au temps des grands voiliers", aux éditions du Chat Perché Flammarion




4 questions/réponses au hasard sur la piraterie


» Accueil des questions/réponses

» Aperçu des 319 questions/réponses

» Les 319 questions sous forme de liste

» Recherchez la réponse à votre question

» Posez votre question si la recherche est infructueuse