Le pavillon noir flottant au vent

LE PAVILLON NOIR
et LE JOLLY ROGER

L'origine du pavillon noir

Pavillon de Jack Rackam

Sa première apparition fut signalée en 1700, par le capitaine du His Majesty's Ship Poole attaqué au large de Santiago de Cuba par un pirate français du nom de Emmanuel Wynne.
Ce dernier arborait un pavillon noir avec tête de mort, tibias croisés et sablier, symbole du peu de temps restant à l'adversaire pour prendre une décision de combattre ou se rendre; ou encore exprimant à chacun que la vie est fugace et n'est que du sable.
Le crâne et les tibias sont le symbole de la mort lequel fut utilisé par quelques armées européennes au XVe siècle avant que les pirates reprennent cette « idée ».

L'expression « Jolly Roger » qui désigne le pavillon noir par les marins anglo-saxons, est sans doute d'origine française.
Les historiens pensent que les boucaniers et pirates français de la mer des Caraïbes appelaient leur pavillon rouge : « le joli rouge » avec le « e » de « rouge » accentué.
Cette expression passant de bouche française en bouche anglaise, aurait déformé cette appellation en « Jolly Roger », qui aurait été conservée pour le drapeau noir.
Certains pirates hissaient le pavillon noir pour inviter le bateau poursuivi à se rendre sans combattre. Si ce dernier refusait de s'arrêter, les pirates hissaient alors le pavillon rouge pour indiquer qu'ils attaquaient et que le combat serait sans merci.

Pirate voilier réparant une voile déchirée lors d'un combat

   Les pavillons pirates étaient le plus souvent des bouts de grosse toile cousus à grands points par les voiliers du bord et dont les motifs étaient simplistes.
Ornés par des emblèmes de mort, les pavillons pirates, hissés avant l'abordage, intimaient l'ordre au bateau convoité de se rendre.
Ces drapeaux n'étaient pas toujours noirs, certains étaient blancs, mais les pires étaient les rouges, qui signifiaient : "La mort pour tous" ou "Pas de quartier".

Quelques pavillons connus de pirates célèbres...

Pavillon de Edward Teach dit Barbe-Noire

Edward TEACH dit BARBE-NOIRE

Mi-diable, mi-squelette, tenant un sablier et pointant une lance vers un coeur rouge.

Pavillon de Christopher Moody

Christopher MOODY

Le sablier est un emblème courant sur les pavillons pirates. Sur celui de Moody, tout comme sur de nombreuses tombes, le sablier a des ailes pour accentuer l'idée de la fuite rapide du temps. Celui que les pirates offraient à leurs victimes pour se rendre ne manquait pas à la règle.

Pavillon de Henry Every

Henry EVERY

Le bateau d'Every, le Fancy, arborait une tête de mort avec un bandana et un anneau d'oreille, qui sont devenus des éléments populaires du costume de pirate.

Pavillon de Thomas Tew

Thomas TEW

Le sabre a toujours symbolisé la force. Thomas Tew l'avait adopté pour son pavillon.
Mais était-ce le bon choix que ce cimeterre, puisque ce fut un sabre de ce type qui lui coupa la tête lors de son attaque du navire indien Futteh Mahmood en 1695.

Pavillon de Bartholomew Roberts Pavillon de Bartholomew ROBERTS

Bartholomew ROBERTS

Il avait choisi de boire avec la Mort. Mais son second pavillon montrait deux crânes marqués l'un ABH, "A Barbadian Head", l'autre AMH, "A Martinican Head", en référence au serment qu'il s'était fait de se venger des habitants des deux îles des Caraïbes qui avaient osé se dresser contre lui.

Pavillon de Edward Low

Edward LOW

Pavillon de Walter Kennedy

Walter KENNEDY

Pavillon de Edward England

Edward ENGLAND

Pavillon de Richard Worley

Richard WORLEY

Pavillon de Stede Bonnet

Stede BONNET

Pavillon de Emmanuel Wynne

Emmanuel WYNNE

Pavillon de Christopher Condent

Christopher CONDENT

Pavillon noir anglais sous-marin

Le pavillon noir est encore utilisé de nos jours par les sous-marins anglais regagnant leur base. Il s'agit d'une tradition datant de la Première Guerre mondiale, où l'équipage d'un sous-marin arborait ce pavillon lorsqu'il avait accompli sa mission avec succès.


Pavillon noir US Corsair

Les avions américains utilisent encore aujourd'hui le pavillon Jolly Rogers sur leurs avions, et ce depuis le 1er janvier 1943. Ce pavillon de crâne-et-os croisés a orné une variété d'avions F4U Corsair jusqu'au F-14 Tomcat d'aujourd'hui.


Questions des internautes à propos des pavillons

» Y avait-il un pavillon différent pour chaque manoeuvre sur un navire (pirate, corsaire ou autre). Comme l'abordage d'un bateau ennemi ou ami ?
» Les corsaires utilisaient-ils également le drapeau noir des pirates ?
» A-t-on le droit de hisser un drapeau de pirate en mer pour jouer avec ses amis ?

Le Refuge Du Pirate

DRAPEAUX PIRATES
A L'abordage Matelot, une île aux trésors en vue ! Clique et découvre tous les Drapeaux Pirates de Refuge Du Pirate ! Vite un navire de la marine approche !