Flux RSS pour Feedly 'Les questions que tout le monde se pose à propos des pirates et corsaires' Flux RSS pour Inoreader 'Les questions que tout le monde se pose à propos des pirates et corsaires' Flux RSS pour Tiny Tiny RSS 'Les questions que tout le monde se pose à propos des pirates et corsaires'
Flux RSS pour The Old Reader 'Les questions que tout le monde se pose à propos des pirates et corsaires' Flux RSS pour Netvibes 'Les questions que tout le monde se pose à propos des pirates et corsaires' Flux RSS pour NewsBlur 'Les questions que tout le monde se pose à propos des pirates et corsaires'

Utiliser un flux RSS :
comment ça marche ?

Les questions que tout le monde se pose à propos des pirates et corsaires - (image : Long John Silver dans L'île au Trésor - 1883)
Flux RSS 'Les questions que tout le monde se pose à propos des pirates et corsaires'

Les questions que tout le monde se pose
à propos des pirates et corsaires

309 au total


Recherchez la réponse à votre question 




Posez votre question si la recherche est infructueuse 




Les 20 dernières Questions/Réponses

» voir l'intégralité des questions et réponses (309 au total)
» voir les questions sous forme de liste



Question de Lisa (02.02.2019) : Quand la piraterie est-elle apparue et quand a-t-elle prit fin ?
Les Boucaniers - peinture à l'huile de Frederick Judd WaughR: La piraterie remonte à la nuit des temps, depuis le jour où l'homme à commencé à naviguer il y a environ 130 000 ans, d'après des fouilles archéologiques effectuées sur l’île de Crête, non loin de la Grèce.

Et la piraterie n'a pas pris fin ! Elle continue toujours aujourd'hui et avec les technologies d'aujourd'hui.

La piraterie a traversée tous les âges :
- la préhistoire, l'homo-sapiens (~120 000 avant JC - ~3500 avant JC),
- l'Antiquité (52 avant JC-476),
- le Moyen-Âge (476-1492),
- la renaissance (1492-1610),

Puis l'époque moderne comprenant :
- les Chiens de mer anglais et corsaires hollandais (1610-1650),
- les Boucaniers (1650-1690),
- l'âge d'or de la piraterie (1690-1730),
- le déclin de la piraterie (1730-1900),

Et enfin :
- l'Époque contemporaine (1900 à aujourd'hui)

© Peinture à l'huile "The Buccaneers" de Frederick Judd Waugh



Question de naz (02.01.2019) : Les chiffres de la piraterie dans le golfe de Guinée de 2011 à 2018
R:

Ci-dessous, les actes de piraterie maritime dans le Golf de Guinée, comprenant le détournement, le kidnapping, le vol, et les actes entamés mais échoués (qui sont régulièrement mis à jour au fil des années) :

Année Nombre d'attaques
201880
2017?
201683
201557
201476
201388
201246
201168
201066
200997
2008119
200787


» Voici une carte affichant les actes de piraterie maritime en temps réel

Pirate maritime en temps réel


Des questions/réponses à propos de la piraterie maritime d'aujourd'hui :

» Pourquoi y a-t'il des actes de piraterie en somalie ?
» Pirates, flibustiers et autres "hors-la-loi" écument-ils toujours les mers de nos jours ?
» Quelles sont les différences entre le pirate d'aujourd'hui et le pirate du XVIIIe siècle ?
» Il paraît qu'il y a des corsaires en Somalie, dû au nombre croissant de pirates, est-ce vrai ?
» Quel est le portrait type du pirate d'aujourd'hui en Somalie ?
» Est-ce que la France a le droit d'intervenir afin d'arrêter les pirates en Somalie ?
» Quels sont les actes de piraterie dans le monde sur l'ensemble de l'année 2007 ?

© sources: maritime-executive.com



Question de Théo (15.12.2018) : Pourquoi le marin attrape la maladie du scorbut ? Quels sont les impacts sur le corps et comment cette maladie se soigne ?
Le chirurgien James Lind soignant les marins du scorb utR: Les marins l'appelle « la peste des mers », le scorbut est un véritable fléau qui provoque une lassitude générale, une haleine nauséabonde et putride des gencives, le visage gonflé, les jambes ulcérées qui ne cessent de gonfler, les dents tombent, les articulations se raidissent jusqu'à la perte de l'usage des jambes du matelot... puis viennent les hémorragies de plus en plus fréquentes, la respiration difficile et enfin la mort délivrante de cette peste des mers.

Lors des voyages en mers, la vie du marin n'est pas de tout repos. Les attaques des pirates, le feu du combat, les éléments déchaînés et la santé mise à mal. Parmi de nombreuses maladies dévoreuses d'hommes, le scorbut occupe la première place. En lisant les récits du voyage autour du monde fait par l'Amiral anglais Georges Anson autour des années 1740-1744, il y raconte qu'il part d'Angleterre avec 3 navires montés par 961 hommes d'équipage, puis 8 mois plus tard, il ne reste plus que 355 marins. Au fil des siècles on en tire des statistiques de mortalité du scorbut de l'ordre de 50 à 80 %.

En mer les matelots mangent mal car les rations alimentaires se composent essentiellement de biscuits de mer, extrêmement durs et pourris, ainsi que de légumes secs généralement habités par des oeufs d'insectes ou de vers. A cela se posent les problèmes de conservations :
- la morue salée se conserve 1 mois,
- le boeuf se conserve 2 mois,
- le porc se conserve 18 mois.

Le scorbut résiste à tous les remèdes... jusqu'en 1928, où l'on découvre que la véritable cause de cette peste des mers vient d'une insuffisance en vitamine C !

Il y a pourtant de nombreux mémoires et de traités qui mentionnent les bienfaits de la consommation de vivres frais et d'agrumes, mais il faudra attendre le milieu du XVIIIè siècle pour que le rôle curatif des agrumes soit reconnu et que l'on recommande enfin d'utiliser oranges et citrons afin de prévenir la maladie.
En 1772, il est fait une expérience de régime végétal à bord de la corvette française l'Hirondelle. On y crée la recette de « la punch », confectionnée avec du rhum, du sucre et quelques citrons et oranges amères.

Un peu d'anatomie de l'homme

Nous partageons quelques mammifères tels que les grands singes, le cochon d’Inde et une espèce de chauve-souris le triste privilège d’être incapable de produire ni de stocker la vitamine C, ou acide ascorbique.
La faute à une mutation génétique apparue il y a 40 millions d’années, bloquant la transformation du glucose en acide ascorbique. Pour pallier à cette incapacité, la surface des globules rouges porte une grande quantité d’une protéine chargée de transporter au sein de l’organisme la vitamine C captée par l’alimentation.
La vitamine C contribue au système immunitaire, favorise l’absorption du fer et possède une action antioxydante. L’être humain la trouve dans son alimentation, avec les fruits et légumes. «Il y en a aussi dans les surrénales de certains animaux marins, ce qui a permis aux Inuits de se passer de fruits et légumes», précise le Pr Jean-Michel Lecerf, nutritionniste à l’institut Pasteur de Lille.

De nos jours, les fast-food en excès peuvent amener le scorbut !

Le risque de scorbut est présent chez les personnes en grande précarité (SDF), alcooliques ou très désocialisées (grand âge, chômage, solitude…) incapables ou ne prenant plus la peine d’avoir une alimentation diversifiée.
Le Dr Simon Parreau, CHU de Limoges, raconte le cas d’une jeune femme qui était atteinte du scorbut, présentant des saignements inexpliqués et faisait facilement des hématomes. Elle avait en fait un régime totalement déséquilibré, essentiellement composé de fast-food…

3 mois de carence en vitamine C suffisent à développer un scorbut, dont l’évolution peut être dramatique: aggravation du syndrome hémorragique, risque infectieux majoré (…), convulsions, voire atteinte cardiaque», écrivait en 2013 dans Médecine thérapeutique le Pr Olivier Fain, spécialiste de médecine interne à l’hôpital Jean-Verdier de Bondy (AP-HP). Une simple supplémentation permet en revanche une amélioration spectaculaire en quelques jours.

De nos jours, le scorbut chez les enfants

Une équipe grenobloise a relaté la survenue d’un scorbut chez un enfant de 3 ans et demi, issu d'un milieu de conditions sociales normales. Il avait des douleurs à la marche, et un cancer a même été envisagé par les médecins, jusqu’à ce que la mère explique que l’enfant, atteint d’un trouble du comportement alimentaire, était nourri exclusivement de lait entier.
Le Pr Jean-Michel Lecerf, médecin nutritionniste à l’institut Pasteur de Lille explique qu'il suffit d'un apport très faible de vitamines C pour aboutir au scorbut. Une seule portion de fruit ou légume apporte 20 à 30 mg de vitamine C, assez pour éviter le scorbut.

Sources : - Marie-Martine Acerra, magazine L'histoire n°36.
- Equipe du CNRS, revue Cell "Erythrocyte Glut1 Triggers Dehydroascorbic Acid Uptake in Mammals Unable to Synthesize Vitamin C Ame"


© Photo: James Lind au chevet d’un marin. Peinture de Robert Alan Thom (1915-1979). © History of Medicine, National Library of Medicine (NLM).



Question de Max (01.05.2018) : Que faire si je trouve un trésor ?
Lois à respecter lors de la découverte d'un trésorR: Si vous trouvez un trésor, il ne faut pas crier victoire trop vite... car selon le cas de figure, l'issue est très variable !

Selon l'article 716 du code civil, la propriété du trésor revient à 50% à son inventeur (la personne qui le découvre) et 50% pour le propriétaire du terrain.
Par exemple, si vous découvrez un sac de pièces d'or dans VOTRE jardin, il est à vous. En revanche, si c'est votre jardinier qui découvre un sac d'or dans VOTRE jardin, vous devrez en partager la moitié avec lui.


D'autres cas se présentent :

- Si la découverte est d'ordre historique ou culturel, l'Etat peut en disposer pendant une durée de 5 ans, afin de l'étudier, et à l'issue de cela, il pourra soit vous le restituer soit vous proposer de l'acheter.

- D'après le code civil, un trésor est considéré comme tel, si le ou les objets ont été « cachés ou enfouis » mais aussi trouvés « par le plus pur fruit du hasard ». Evidemment, cela exclut donc l'organisation de fouilles et toutes sortes d'outils dédiés à cet effet comme par exemple un détecteur de métaux.

- Quelque soit le cas cité ci-dessus, la découverte doit obligatoirement faire l'objet d'une déclaration en mairie.

- Dans le cas d'une découverte d'un trésor (pirate ?) dans le milieu maritime, elle devient automatiquement la propriété de l'Etat (ce qui est normal puisque ce n'est pas « chez vous ») si aucun propriétaire légitime ne se fait connaître dans les 3 ans. Mais l'inventeur de cette découverte n'a pas tout perdu car il se verra attribuer une récompense allant de 2 000 à 30 000 euros selon l'intérêt de la découverte.


Question de Luffy (17.11.2017) : Est-il vrai qu'un projet de série One Piece live-action la plus chère du monde est prévu ?
One Piece live-actionR: Oui !
A l’occasion des vingt ans de la saga, Eiichirō Oda a vendu son âme au diable pour mettre en place ce projet pharaonique avec un budget démesuré qui s'élève à 10 millions de dollars par épisode !

Mais avant tout, il faut expliquer ce qu'est une série live-action :
Egalement appelé série live, c'est la transposition en prise de vues réelle d'une œuvre graphique ou animation/dessin animé. L'oeuvre « live » est, soit une adaptation fidèle de l'histoire originale, soit un nouveau scénario réutilisant les personnages et concepts originaux. Pour résumé ce terme anglais, c'est un « film en prises de vues réelles ».

Pour revenir à ce projet, c'est certainement le plus surprenant mais aussi le plus inquiétant !

- SURPRENANT car étant la plus chère, elle peut rivaliser avec Game of Thrones dès sa première saison !
Ce sont les producteurs Marty Adelstein (Prison Break, Teen Wolf) et Tomorrow Studios qui sont choisis pour gérer ce projet. Eiichirō Oda sera présent en tant que consultant pour aider à monter ce projet, et aussi trouver un casting. Il faudra des comédiens bougrement talentueux pour jouer les rôles des pirates Luffy, le charisme de Zoro, l’arrogance de Sanji ou encore la frivolité d’Usopp (et son sacré pif).

- INQUIETANT car Eiichirō Oda, le mangaka derrière cette œuvre littéraire sur le thème de la piraterie maritime, a vendu son âme au diable en s'associant à Hollywood.
Si One Piece est le manga le plus vendu de la planète, l’oeuvre n’a jamais été très populaire aux États-Unis. Par ailleurs, One Piece est un univers maritime très particulier et gigantesque, cette somme astronomique pourrait sembler trop dérisoire compte tenu des effets spéciaux qu'il faudrait pour reproduire le monde pirate One Piece.
Imaginez comment on pourrait reproduire les pouvoirs incommensurables des fruits du Démon à l’écran, reconstruire les décors exceptionnels de la plupart des îles extraordinaires que Luffy rencontre sur son chemin, ou encore intégrer des images de synthèse des Hommes-Poissons, de Tony Tony Chopper, le squelette musicien Brook, le corps du cyborg Franky et nombreux autres personnages demanderont un travail COLOSSAL !
Pensez également aux traits des visages des personnages à la fois fins et grossiers selon les actions, voire difformes par moments, rendant l'adaptation en live action... pratiquement impossible !
Cependant, la série reprendra l’histoire originale d’East Blue dans son intégralité. De quoi rassurer les fans sur son déroulement :-).

On saura bientôt si ce projet monstrueux navigue droit sur la Route de tous les périls ;-)


En vidéo ci-dessous, le célèbre combat entre Luffy et Lucci. Luffy utilise son pouvoir du fruit démon en lancant des gatling gun sur son adversaire.


D'autres questions/réponses à propos de One Piece :
- Comment s'appellent les 7 capitaines corsaires dans le Manga One Piece ?
- Je me demande ce que signifie le "D" de Monkey D Luffy dans One Piece ?
- Est-ce que Gold Roger dans la série "One Piece" est un pirate entièrement imaginé ou copié sur un pirate réel ?

© Eiichirō Oda



Question de Jean (31.05.2017) : Quelles sont les grandes dates de la piraterie ? l'âge d'or de la piraterie en quelque sorte.
L'âge d'or de la piraterieR: Entre 1500 et 1713, les actes de piraterie, très loin d'être universellement combattus, ont systématiquement été instrumentalisés par les monarques afin d'affaiblir d'autres souverains ennemis ou concurrents sur le plan économique.

L'âge d'or de la piraterie commence en 1660. Les navires pirates anglais, français et hollandais, attaquaient les navires qui transportaient les trésors de la couronne espagnole, qu'elle allait piller elle-même en grande partie en Amérique du Sud.

Plus tard, en 1690 un autre âge d'or s'opère dans l'Océan indien. Lors de ces deux périodes, les classes dirigeantes britanniques ont encouragé ce type de piraterie car elle rapportait de l'argent et des richesses dans les Antilles anglaises et dans sa métropole.

En 1700, l'équilibre des puissances maritimes a été atteint. Les Etats européens ont compris que les pirates constituaient un frein au développement du commerce mondialisé et ont pris des mesures.
Enfin, entre 1716 et 1726 apparaît une troisième vague de pirates (entre 1 800 et 2 400 individus, et jusqu'à 5 000 selon les sources). C'est un mouvement d'« en bas », sans soutien des élites. Les autorités européennes, et en grande partie les britanniques, vont pendre les pirates par centaines dans tous les ports.
Ce problème de piraterie maritime était si important que l'Angleterre et la France ont coopéré !

La piraterie deviendra alors la catégorie juridique résiduelle par excellence permettant de regrouper, d'occulter et d'écarter les obstacles au commerce des Empires coloniaux européens. La piraterie fut donc instrumentalisée par les États, puis criminalisée pour légitimer les politiques répressives de ces mêmes États.

© sources "La piraterie atlantique au fondement de la construction des souverainetés coloniales européennes", Michael Hennessy-Picard.
Egalement quelques essais de la piraterie de Marcus Rediker, historien américain.
Photo provenant de la série américaine "Black Sails"



Question de Pierre (27.09.2016) : Où est l'île de Robinson Crusoé ?
l'île de Robinson, anciennement l'île du désespoirR: Le romancier Daniel Defoe situe l'île de Robinson Crusoé à 9 degrés 22 minutes de latitude au Nord de l’équateur.
Robinson Crusoé de York est un marin, qui vécut 28 ans sur une île déserte, sur la côte de l'Amérique, près de l'embouchure du grand fleuve Orénoque, à la suite d'un naufrage où tous périrent à l'exception de lui-même. Il fût délivré plus tard de cette île du désespoir par des pirates.

Mais... aux coordonnées décrites par l'auteur, il n'existe pas d'île de Robinson, mais que de l'eau à perte de vue !
Pour son récit, Daniel Defoe s'est inspiré d'un fait réel survenu en 1704, l'histoire du marin écossais Alexandre Selkirk qui survécut quatre ans sur une île déserte, qui pour le coup est bien réelle.
Cette île est située dans le Pacifique, aux coordonnées 33° 38′ 29″ S, 78° 50′ 28″ O, à 601 km de la terre la plus proche, à côté de la ville de Loanco (Chili), et 665 km au large de Valparaiso. Elle mesure 22 km sur 7,3 km avec un point culminant de 915 mètres.
Cette île appelée "île du désespoir (Más a Tierra, Más Atierra ou encore Aguas Buenas) a été rebaptisée en Isla Robinson Crusoe, en hommage à Daniel Defoe ainsi qu'à Alexander Selkirk, et sans doute aussi pour attirer le tourisme !

Situation géographique de l'île de Robinson Un extrait du récit de "Robinson Crusoé" par Daniel Defoe :

Maintenant que je suis sur le point de m’engager dans la relation mélancolique d’une vie silencieuse, d’une vie peut-être inouïe dans le monde, je reprendrai mon récit dès le commencement et je le continuerai avec méthode. Ce fut, suivant mon calcul, le 30 septembre que je mis le pied pour la première fois sur cette île affreuse : lorsque le soleil était, pour ces régions, dans l’équinoxe d’automne, et presque à plomb sur ma tête. Je reconnus par cette observation que je me trouvais par les 9 degrés 22 minutes de latitude au Nord de l’équateur.

Au bout d’environ dix ou douze jours que j’étais là, il me vint en l’esprit que je perdrais la connaissance du temps, faute de livres, de plumes et d’encre, et même que je ne pourrais plus distinguer les dimanches des jours ouvrables. Pour éviter cette confusion, j’érigeai sur le rivage où j’avais pris terre pour la première fois, un gros poteau en forme de croix, sur lequel je gravai avec mon couteau, en lettres capitales, cette inscription :

J’ABORDAI ICI LE 30 SEPTEMBRE 1659.


Robinson crusoé



Question de Bigout (11.04.2016) : A-t-on le droit de hisser un drapeau de pirate en mer pour jouer avec ses amis ?
Pavillon de Jack RackhamR: Hisser le pavillon pirate en France est interdit aux plaisanciers.

Il n'y a qu'un seul navire en France autorisé à arborer le drapeau pirate, c'est le navire de la Marine Nationale le Commandant l'Herminier (F791), un navire de type aviso de 80 mètres qui est une classe de petite corvette à vocation anti-sous-marine et anti-navires, toujours en activité, et dirigé par le commande l'Herminier.
C'est Audrey Boutteville qui mène ce navire, l'une des 8 femmes commandantes de navire de la Marine Nationale.
Le Commandant l'Herminier ne sera plus actif en 2018.

Auparavant, le seul autre navire français à pouvoir hisser le pavillon noir était le sous-marin Casabianca qui avait participé à la libération de la Corse sous les ordres du capitaine Jean L'Herminier. En récompense de son acte d'héroïsme pendant la Seconde Guerre Mondiale, il reçut le Jolly Roger des mains du capitaine Fawkes, commandant de la huitième flottille des sous-marins britanniques. C'est donc en hommage au Capitaine Jean L'Herminier, dont il porte le nom, que le Commandant l'Herminier (F791) a le droit d'hisser le pavillon noir.

En Angleterre, le pavillon noir est encore utilisé de nos jours par les sous-marins anglais regagnant leur base. Il s'agit d'une tradition datant de la Première Guerre mondiale, où l'équipage d'un sous-marin arborait ce pavillon lorsqu'il avait accompli sa mission avec succès.

» Tout savoir sur les pavillons pirates



Question de Wilson (03.02.2016) : Quelle quantité d'eau y a t-il sur terre ?
Totalité de l'eau sur terreR: Sur la photo, on se rend compte du volume d'une sphère contenant toute l’eau se trouvant sur Terre !

Le diamètre de la GRANDE SPHERE est de 1 385 kilomètres. et son volume est de 1 391 000 000 kilomètres cube.

Cette grande sphère contient l'ensemble des océans, mers, lacs, fleuves, rivières, calottes polaires, glaciers, ainsi que dans l'atmosphère. On estme notamment que l'eau qui compose tous les êtres vivants sur terre, les fruits, les légumes représente 1 100 km3 de cette eau dite biologique.

L'eau recouvre en temps normal plus de 70 % des 510 millions de km2 que compte la Terre.

Sur la SPHERE DE TAILLE MOYENNE, à droite de la grosse, il s'agit de l'eau douce qui représente une très faible part du total : environ 35 millions de km3.

Enfin, LE PETIT POINT BLEU que l'on peut apercevoir fait moins de 60 km de diamètre. Il contient toute l'eau douce disponible pour la vie terrestre. C'est dans cette minuscule réserve que 7 milliards d'hommes puisent pour boire, irriguer leurs cultures, abreuver leurs animaux d'élevage, faire tourner leurs usines, alimenter leurs centrales électriques, etc.

On se rend donc compte à quel point l'eau paraît être une denrée rare sur terre.


Pour information, les calculs ne prennent pas en compte la découverte en 2014 d'un réservoir d'eau sous terre contenant l'équivalent de 3 fois le volume de l'ensemble des océans de la planète.
Il faut savoir que ce réservoir gigantesque est à l'état SOLIDE et se trouve sous une couche de roches bleues connues sous le nom de ringwoodite à plus de 700 km de profondeur.
Cette découverte amène à une nouvelle théorie selon laquelle les océans auraient progressivement suinté de l'intérieur de la Terre. "C'est une preuve tangible que l'eau sur Terre est venue de l'intérieur", estime Steven Jacobsen, de la Northwestern University dans l'Illinois, et auteur principal de l'étude.


© Photo : Jack Cook, Woods Hole Oceanographic Institution



Question de OD (13.10.2015) : Avez-vous des informations sur la "petite piraterie" ?
La petite piraterieR: La petite piraterie d'aujourd'hui, ce sont les pêcheurs locaux qui pillent les navires proches des côtes, des commerçants, ou encore des militaires qui veulent arrondir leurs fins de mois.
Ces pirates n’agissent pas sous les ordres d’une autorité supérieure, mais seulement en réponse à un besoin de survivre, en volant les biens et effets personnels d'embarcations de petite taille.
Le plus souvent les pirates laissent vivantes leurs victimes, se contentant d’emporter leurs biens, mais la violence croît avec les années, et les victimes peuvent être abattues ou "portées disparues".
On peut les trouver aux îles Spratleys (Asie), dans les eaux territoriales indonésiennes ou encore la Baie de Manille (Philippines).
Mais la plupart des pirates d’aujourd’hui sont les pêcheurs d’hier.

A ne pas confondre avec la grande piraterie qui est très bien organisée et s’attaque à des cargaisons bien précises que les pirates savent comment écouler.



Question de Kidd (18.05.2015) : Quel est le trajet de la frégate l'Hermione, ainsi que son programme ?
La frégate l'HermioneR: Le samedi 18 avril 2015, l'Hermione a quitté les côtes de la Charente-Maritime, après 18 années passées dans l’Arsenal de Rochefort, où elle fut imaginée puis reconstruite. La frégate traversera l’Océan Atlantique, sur les traces de La Fayette.

C'est en 1780 qu’embarquait le jeune marquis Gilbert du Motier à bord de L’Hermione pour apporter au peuple d’Amérique le soutien de la France dans sa quête d’indépendance, et c'est 235 ans plus tard que la réplique de la frégate traverse de nouveau l’océan pour une série d’escales très attendues aux États-Unis et au Canada.
L’escale de New-York sera un jour unique puisque l’Hermione y sera le 4 juillet, jour de la fête de l’indépendance américaine. L'Hermione marquera l'histoire une seconde fois, renforçant le symbole français et la mémoire commune aux deux rives de l’Atlantique.

Programme de la frégate l'Hermione le 18 avril 2015 Ce samedi 18 avril, un spectacle grandiose et visible de toute la côte de Rochefort, illuminera le ciel et le grand départ de L’Hermione.
Au programme de ce 18 avril :

16h : départ de l’ile d’Aix
18h : demi-tour à Soubise
19h30 : Arrivée dans l’estuaire
20h : Arrivée en rade de l’ile d’Aix
21h45 : Spectacle son et pyrotechnie XXL (durée 30 mn)
22h30 : départ de L’Hermione pour les Amériques

Les escales de la frégate l'Hermione aux Etats-Unis et en France Le programme des escales de l'Hermione, un voyage de plus de 4 mois, soit 13 000 kilomètres ou 7 000 mille marin, du 18 avril au 29 août :

1) 18 avril : l'arsenal de Rochefort
2) 1er au 6 mai : îles Canaries
3) 5 au 7 juin : Yorktown
4) 9 juin : Mount Vernon
5) 10, 11 juin : Alexandria
6) 15 au 17 juin : Annapolis
7) 19 au 21 juin : Baltimore
8) 25 au 28 juin : Philadelphie - Voir le site de Philadelphie
9) 1er au 4 juillet : New York - Voir le site de New-York
10) 6, 7 juillet : Greenport - Voir le site de Greenport
11) 8, 9 juillet : Newport
12) 11, 12 juillet : Boston
13) 14, 15 juillet : Castine - Voir le site de Castine
14) 18 juillet : Lunenburg, Canada
15) 22 au 24 juillet : St-Pierre et Miquelon
16) 10 au 17 août : Brest
17) 29 août : l'arsenal de Rochefort

En parallèle, le lendemain du départ de l'Hermione, le 19 avril, la Nao Victoria, réplique du vaisseau de Magellan, est allée s'amarrer au port de plaisance de Rochefort pour y faire escale jusqu'au 5 juillet.

» Le site officiel de La Frégate l'Hermione, site ami avec www.pirates-corsaires.com
» Pour suivre l'Hermione en temps réel.
» Les informations de l'Hermione sur son trajet en temps réel.
» Discuter de L'Hermione dans le forum.








Question de marie (18.05.2015) : Comment appelle-t-on l'échelle, la partie qui fait lien entre le ponton et le pont du navire, ou si vous préférez la partie qu'on utilise pour monter dans le navire ?
Planche de navireR: Au fil des âges le nom a évolué.
L'élément permettant la communication entre le bateau et le quai était la planche ou le planchon.

Echelle de coupée Ensuite son nom a évolué en coupée ou échelle de coupée.

Passerelle de navire / Timonerie Avec l'apparition de la propulsion mécanique au XIXè siècle, le terme a changé en passerelle.
Il s'agissait d'un simple pont exposé aux intempéries, découvert, et muni de garde-fou, courant sur la largeur du navire et qui permettait de « passer » d'un bord à l'autre pour vérifier le fonctionnement des roues à aubes.

Par la suite, la passerelle couverte puis entièrement fermée, donnant ainsi un abri aux hommes de quart. Ce n'est qu'au début du XXe siècle qu'elle est devenue un local fermé et vitré (un abri de navigation) intégré aux superstructures du navire, mais le nom de passerelle est resté.
On utilise aussi le terme timonerie pour désigner la passerelle d'aujourd'hui.



Question de Joe (13.05.2015) : Est-il vrai que le trésor du Capitaine Kid a été retrouvé à Madagascar le 7 mai 2015 ?
Lingot d'argent de 45kg 'retrouvé' dans une épave au large de l'île de Sainte-MarieR: Malgré tous les articles de presse écrits à ce sujet, c'est FAUX !

Il n 'y a pas de trésor du capitaine Kidd à Madagascar. Son navire l'Adventure Galley avait été laissé volontairement au mouillage de Sainte-Marie car il prenait l'eau. Ce n'est donc pas un naufrage avec perte des hommes et des valeurs.
L'équipage a eu tout le temps de décharger ce qu'il y avait de précieux à son bord.
Et de plus, Kidd ne s 'était pas encore emparé du Queddah merchant, le seul navire riche dont il prendra possession ensuite. Donc ce navire ne transportait pas de trésor. Et s'il en transportait ils ont eu tout le temps de le décharger...

Tout l’intérêt de l'équipe de l'archéologue Barry Clifford c'est de faire du buzz pour attirer les journalistes et les sponsors, ainsi que les membres du gouvernement qui espèrent des retombées économiques pour leur pays, quitte à prendre des libertés avec la vérité historique...
Les pires dans tout cela ce sont les journalistes qui médiatisent n'importe quoi sans vérifier les sources, mais juste pour faire du tirage avant les concurrents et vendre du sensationnel.

En mai 2014, Barry Clifford avait déjà fait un raz-de-marée dans la presse en annonçant la découverte de la Santa Maria, navire de Christophe Colomb ! Quelques jours plus tard, cette découverte était contestée et rectifiée par une enquête de Xavier Nieto Prieto et l'UNESCO ! Méfiance donc !


Rappel de la petite histoire écrite par les journalistes, concernant le lingot découvert à Madagascar, en voici un résumé :

Sous la direction de l'archéologue Barry Clifford, des explorateurs américains ont découvert au large de l'île de Sainte-Marie, un lingot d'argent de 45 kg gisant dans une épave qui est celle du navire du célèbre pirate écossais, William Kidd, alias «Capitaine Kidd» (1645-1701).
L'Unesco s'inquiète et redoute que la rigueur scientifique requise pour fouiller un site aussi précieux ne soit sacrifiée à l'intérêt commercial des promoteurs du projet.
C'est Barry Clifford lui-même qui a remonté du fond de la mer le lingot d'argent, qui gisait dans la «baie des Pirates», au large de la petite île de Sainte-Marie, au nord-est de Madagascar. L’archéologue a remis sa trouvaille au président malgache, Hery Rajaonarimampianina, venu assister à l’événement en compagnie des membres de son gouvernement et des ambassadeurs des Etats-Unis et de Grande-Bretagne.
«Nous avons découvert 13 navires dans la baie des Pirates et nous avons travaillé sur 2 d'entre eux durant dix semaines, le Fire Dragon et le navire du capitaine Kidd, l'Adventure Galley», a précisé Barry Clifford.
«Après quinze ans de recherches et d'expéditions à Madagascar, j'ai enfin fait une découverte extraordinaire», a-t-il poursuivi: «Au cours d'une étude du navire que je crois être l'Adventure Galley du capitaine Kidd, j'ai récupéré un énorme lingot d'argent. Toutes les preuves indiquent que celui-ci appartient au trésor du capitaine Kidd. C'est une découverte incroyable pour mon équipe, mais encore plus pour Madagascar et l'histoire du monde.»
«Selon les premières études des signes distinctifs présents sur le lingot, (...) des experts estiment qu'il serait similaire à des lingots que l'on suppose faire partie du butin de Kidd. Une analyse plus approfondie sera nécessaire afin de confirmer ces premiers résultats», a-t-elle ajouté.
L'enthousiasme des «découvreurs», et de leurs diffuseurs, n'a cependant guère rassuré les Nations unies. «Nous sommes très inquiets», admet Mme Guérin, de l'Unesco. «Nous sommes en face d'une intervention très rapide sur un site archéologique sans assurances scientifiques.»
L'Unesco, précise-t-elle, ne dit pas que les choses ont été mal faites, mais va envoyer une équipe sur place - à la demande des autorités malgaches - pour vérifier la qualité des fouilles.
«Il ne sert à rien de découvrir le trésor, si c'est pour détruire tout le site archéologique autour», a-t-elle averti. «On ne peut pas détruire tout un patrimoine juste pour récupérer l'argent».


William Kidd, alias Capitaine Kidd William Kidd, dit «Capitaine Kidd», est né à Greenock en Écosse le 22 janvier 1645, et mort pendu à Londres le 23 mai 1701.
Il a commencé sa carrière comme corsaire au service de la couronne d'Angleterre, sur son nouveau navire, l'Adventure Galley, équipé de 36 canons et 70 hommes.
Malheureusement, Kidd rencontre beaucoup de difficultés et a du mal à couvrir les frais engendrés par la mission. Sous la pression de ses hommes, il commence à attaquer tout navire qui ne bat pas le pavillon anglais. Progressivement, le corsaire se transforme en pirate, sous l'influence de son équipage.
Kidd sème la terreur sur les océans, amassant entre 1696 et 1698 une fortune en or, soie et bijoux. Finalement arrêté, il est jugé pour ses actes de piraterie et le meurtre de William Moore qu'il a tué avec un seau en fer lors d'une querelle.
Jugé coupable, il est pendu le 23 mai 1701. Son corps sera ensuite attaché à un poteau sur la rive de la Tamise jusqu'à ce qu'il soit immergé trois fois, enduit ensuite de goudron, encerclé d'anneaux en fer et suspendu au-dessus du fleuve en guise d'avertissement pour les futurs pirates.

Depuis, le sort du navire et de son trésor a alimenté l'une des plus durables légendes et l'un des plus grands mystères de l'archéologie sous-marine. Nombreux chasseurs de trésors font des fouilles au Canada autour de Oak Island en Nouvelle-Écosse, ainsi qu'aux États-Unis dans le comté de Suffolk (Long Island), près de l'île de Gardiner.
Cette histoire a marqué la littérature sous les plumes d'Edgar Allan Poe dans Le Scarabée d'or, ainsi que Robert Louis Stevenson dans L'Île au trésor.


Une nouvelle information datant du 15/07/2015 est arrivée, soit 2 mois après la nouvelle, qui viennent confirmer mes propos :
L'Unesco a affirmé que l'explorateur américain Barry Clifford n'avait découvert ni le navire ni le trésor du célèbre pirate William Kidd au large de Madagascar, contrairement à ce qu'il avait affirmé devant la presse mondiale.
"Ce qui a été annoncé comme l'épave de l'Adventure Galley du pirate Capitaine Kidd a été identifié comme relevant plus probablement d'anciens aménagements portuaires de l'île Sainte-Marie" notent les experts de l'Unesco dans leur rapport avant d'ajouter qu'aucun "vestige de navire n'a été retrouvé". Il y a deux mois, l'explorateur Barry Clifford avait également affirmé avoir trouvé un lingot d'argent de 50 kilos, mais ce dernier "ne participe en rien d'un 'trésor des pirates', puisqu'il est composé à 95% de plomb", précise le rapport.
D’abord, les deux prélèvements faits sur le lingot conservé par le président malgache montrent que cette barre métallique est constituée à 95 % de plomb. Elle ne contient pas le moindre atome d’argent. Il s’agirait d’un vulgaire ballast. « Et pourtant, explique Barry Clifford, John de Bry [un archéologue de son équipe] a affirmé face aux caméras qu’il s’agissait d’un lingot d’argent et qu’il venait de l’Adventure-Galley. » Ce à quoi Michel L’Hour rétorque : « Ce n’est pas parce que quelqu’un le dit que c’est vrai. Il peut y avoir confusion entre des lingots de plomb et d’argent : c’est pour cela qu’il faut vérifier avant d’appeler les médias. Je dirais même que s’il s’agissait vraiment d’argent, trouvé à 7 mètres de fond dans un pays aussi pauvre que Madagascar, il fallait surtout ne rien dire aux médias, ne parler qu’au gouvernement, pour éviter les pillages. Son annonce n’avait pour objectif que d’exercer une pression médiatique suffisamment forte sur le gouvernement malgache pour obtenir l’autorisation de poursuivre ses fouilles. » Selon Michel L’Hour, une stratégie similaire avait été utilisée en 2014 en Haïti autour de la Santa-Maria.



Question de Ppppppppp (25.03.2015) : Quel est l'autre nom du garde-corps d'un bateau ?
R: Il s'agit du bastingage, qui désigne le parapet autour du pont d'un bateau.
Sur les anciens navires à voile, il s'agissait d'une muraille en bois, quelque fois garnie de fer, autour du pont supérieur, permettant de protérer l'équipage contre les boulets ennemis.
En dehors des combats, l'autre utilité était de protéger l'équipage contre les vagues, mais aussi de les empêcher de tomber à la mer lorsque le bateau gîtait dû à la houle.

A ne pas confondre avec le pavois qui est le bordage au-dessus du plat-bord, fixé sur les allonges de sommet formant un parapet empêchant de passer par dessus bord.



Question de med (24.03.2015) : Comment appelle-t-on celui qui construit les bateaux pirates ?
Charpentier navalR: On ne construit pas de bateau fait sur-mesure pour les pirates. En réalité les pirates pillaient des navires marchants (en général) et s'en emparaient puis les armaient.

Celui qui construisait les bateaux s’appelait le charpentier de bateaux ou Taquier (* ancien terme pour le bateau en bois). De nos jours, le terme utilisé est charpentier de marine.
Dans le cas d'une entreprise ou organisme, ce sera plutôt le terme de constructeur naval qui sera employé.
Mais à la base, avant toute action sur les matériaux destinés à la construction, il y a le travail sur papier, que l'on appelle plans, et qui sont dessinés par l'architecte naval.

A ne pas confondre avec l'armateur qui lui, arme les navires.
D'autres informations concernant la construction des bateaux :
- La construction des bateaux pirate
- Quel genre de navires utilisaient les pirates ?

* Source : "Observations grammaticales sur quelques articles du dictionnaire du mauvais langage", par Guy-Marie Deplace - 1810. Page 91. Le Taquier réparait les bateaux.
© Photo copyright Frank Moss Bennett (1874-1953) Admiral Blake with a letter signed and dated 'F. M. Bennett 1939'



Question de Luka FEGYVERES (19.03.2015) : Combien de pirates pourrait-on compter en tout dans l'histoire de la piraterie ?
R: C'est un calcul très difficile à faire. Mais d'après les archives, sur une petite période entre 1716 et 1726 - en plein coeur de l'âge d'or de la piraterie - on a pu dénombrer environ 5 000 pirates, et seulement aux Caraïbes !


Question de Nemo (16.02.2015) : Le Black Pearl : quel est son coût, le temps de fabrication, le nombre d'arbres utilisés et ses hauts-faits ?
Le Black PearlR: Le type de bateau qu'est le Black Pearl est à la fois à un East Indiaman, et une Flûte hollandaises du XVIIè siècle.
Un East Indiaman car il en est fait référence dans le film par le personnage de Esmeralda qui parle à Jack Sparrow : "Borya offered to pay anyone who could report the whereabouts of a certain Captain Jack Sparrow, a merchant captain who was sailing an East Indiaman for the East India Trading Company.".

Le Black Pearl échoué aux îles Pelegostos Il s'agit d'un navire de 32 canons, avec une longueur de 40 mètres. Il aurait fallu environ 1700 chênes pour le construire, à peu près l'équivalent du navire de Lafayette, l'Hermione (voir aussi le grand départ de l'Hermione), s'il s'agissait évidemment d'un vrai navire et pas un navire destiné au tournage de films.

Ses hauts-faits :
- L'attaque du navire Wicked Wench,
- L'attaque d'un galion espagnol inconnu,
- L'Attaque de la ville de Port Royal,
- Destruction du navire l'Interceptor,
- Escarmouche au large de Isla Cruces,
- Escarmouche au large de Black Sand Beach,
- Bataille du Maelström de Calypso.

Le Black Pearl transformé en Queen Anne's Revenge pour les besoins du studio Lors du tournage du 1er opus "Pirates des Caraïbes : la malédiction du Black Pearl", le Black Pearl était un ensemble construit sur une barge, donc rien de vraiment ressemblant à un navire pirate, mais avec un jeu de caméra et d'images de synthèse, le public n'y voyait que du feu.
Dans le 2ème opus, "Pirates des Caraïbes : Le Secret du Coffre Maudit", et le 3ème opus "Pirates des Caraïbes : Jusqu'au bout du monde", le navire a été baptisé Sunset par l'équipe de production de Rick Heinrichs.
Enfin, dans le 4ème opus, "Pirates des Caraïbes: la Fontaine de Jouvence", étant donné que le Black Pearl ne figurait pas physiquement dans l'histoire, il a été décidé que le Sunset devait être utilisé comme base pour la Revanche de la Reine Anne (Queen Anne's Revenge), l'infâme navire du pirate Barbe Noire.

Autres sujets à propos du Black Pearl :
- A quel style de navire se rapproche le plus du Black Pearl ?
- Est-ce que le Black Pearl à vraiment existé ?

Les films :
- Pirates des Caraïbes 1 : La malédiction du black pearl
- Pirates des Caraïbes 2 : Le Secret du Coffre Maudit
- Pirates des Caraïbes 3 : Jusqu'au Bout du Monde
- Pirates des Caraïbes 4 : La Fontaine de Jouvence

Autour du Black Pearl :
- La montre Black Pearl de HD3Complication

En discuter dans le forum :
- Pirates des Caraïbes 5
- Pirates des Caraïbes 4, Johnny Depp confirmé
- Saga Pirates des Caraïbes



Question de Fabrice (10.12.2014) : A quoi servait le cache-oeil (ou bandeau) des pirates ?
Cache-œil (ou bandeau) du pirateR: Le cache-œil (ou bandeau) avait plusieurs fonctions pour le pirate :

- Ce bandeau servait à un oeil de s'habituer au noir, en cas de combats nocturnes ou dans les cales des bateaux. Les pirates avaient moins de difficulté à s'adapter à la pénombre et étaient donc plus réactifs.

- Au moment de passer de la lumière du jour à l'obscurité, ils avaient juste à inverser le cache-œil de place. Idéal pour lutter contre leurs adversaires, ou encore pour faciliter le passage du pont supérieur (à la lumière du jour) aux ponts inférieurs (très sombres). Ceci, toujours dans un soucis de gain de temps non négligeable, qui peut changer considérablement le déroulement des combats.

- Il servait à cacher l'oeil du pirate borgne, car l'oeil crevé ou une vilaine balafre n'étaient pas toujours supportables à voir. Le cache-oeil était conservé sur terre, pour ne pas effrayer les gens et surtout les dames. Il était conservé en mer et était un atout lors des combats, afin d'effrayer les ennemis.
En effet, les pirates avaient pour habitude de faire un bruit énorme, de prendre des allures délurées et de mettre en avant leurs blessures de guerre, car tout ce qui pouvait horrifier l'ennemi était un plus pour la finalité des combats.
Ils faisaient en sorte de s'emparer des richesses des bateaux ennemis SANS combattre. Ils n'étaient pas fous, car les blessures en mer pouvaient avoir raison de leur vie. La mer, lieu isolé, à cela s'ajoute la difficulté de trouver des médicaments et un bon chirurgien... il fallait dans la mesure du possible éviter les combats et gagner les richesses par la ruse !
© Peinture de Howard Lyon



Question de Fanny (06.11.2014) : Qu'est-ce que l'unité du tonneau des navires ?
R: Le tonneau de la marine (Gross register tonnage ou GRT EN ANGLAIS) est L'unité de volume d'un navire permettant de donner la capacité en transport de marchandises.

L'unité de jauge brute des navires est le tonneau international correspondant à 100 pieds cubes anglais, soit 2,83168 m3, soit 1 tonne. Cette unité ayant été adopté par la France en 1873 via le Merchant shipping Act de 1854.

Le tonneau de douane (load en anglais) vaut 50 pieds cubes, soit 1,41 m3.

Autrefois, il existait le tonneau de mer anglais valant 40 pieds cubes, soit 1,13 m3.
A ne pas confondre avec le tonneau de mer français valant 42 pieds cubes royaux, soit 1,43 m3.
En terme de proportionnalités : 42 pieds cubes royaux = 1,43 m3 = 4 barriques bordelaises de 500 livres chacune = 2 tonnes.

Le nom de cette unité de mesure provient du conteneur en bois (tonneau ou barrique) qui était utilisé dans la marine à voile.

Source : Pirates, Flibustier & Corsaires de René Duguay-Troüin à Robert Surcouf - Le droit et les réalités de la guerre de Course, de Alain Berbouche.



Question de mécréant (08.10.2014) : Comment se nomme la petite cheminée coudée qui se trouve sur un bateau ancien ?
Manche à air de navireR: Son nom est la manche à air de navire.
Le nom utilisé pour les voiliers du XXè et XXIè siècle est Dorade ou encore boîte Dorade.

Boîte DoradeIl s'agit d'un aérateur qui se présente sous la forme d'un cylindre recourbé à 90° afin de former une chicane. Ce dispositif est orientable de manière à profiter du vent pour aérer l'intérieur du navire, ou au contraire à éviter l'entrée des embruns.





» voir l'intégralité des questions et réponses (309 au total)
» voir les questions sous forme de liste