Les questions que tout le monde se pose à propos des pirates et corsaires - (image : Long John Silver dans L'île au Trésor - 1883)

Les questions que tout le monde se pose
à propos des pirates et corsaires

356 au total

Flux RSS 'Les questions que tout le monde se pose à propos des pirates et corsaires'

Question de loilmpoiuy   - Mis à jour le 17.02.2024 | Publié le 19.11.2012
7 988 lectures

Quel objet était placé sous le grand-mât à la construction d'un navire ?

Pièce d'or sous le mât du navire

R: La tradition maritime de placer un objet précieux sous le grand-mât lors de la construction d'un navire est imprégnée d'une histoire riche et de superstitions. Ce rituel, qui consiste souvent à déposer une pièce d'or sous le mât, est bien plus qu'une simple coutume : il symbolise un vœu ardent de protection, de prospérité et de bonne fortune pour le navire et son équipage au cours de leurs voyages périlleux.
Cette pratique, ancrée dans l'antiquité, reflète la compréhension profonde et le respect immuable des marins pour les forces souvent imprévisibles de la nature et leur désir fervent de s'attirer les faveurs divines ou spirituelles.

L'origine de cette tradition séculaire remonte au moins au 1er siècle avant notre ère, témoignant de sa longévité impressionnante et de son importance capitale à travers les âges. Elle s'inscrit dans une série de rituels et de croyances entourant la construction et le lancement de navires, soulignant l'interconnexion sacrée entre les hommes et la mer.
Les pièces de monnaie, en particulier, sont choisies pour leur valeur intrinsèque et leur symbolisme puissant. L'or, métal précieux et incorruptible, est souvent privilégié pour ses connotations de pureté, d'éternité et de protection contre le mal.

En plaçant ces pièces sous le grand-mât, point central et vital du navire, on croit non seulement à apporter une protection divine ou magique contre les tempêtes, les naufrages et les maladies, mais aussi à garantir la bonne fortune dans les captures et les voyages commerciaux. Cette pièce servirait également de paiement symbolique à Charon, le passeur légendaire des âmes vers l'au-delà dans la mythologie grecque, assurant ainsi que les marins décédés durant leur voyage puissent trouver le repos éternel.

Au-delà de son aspect superstitieux, cette pratique témoigne de la dimension humaine et spirituelle profondément enracinée de la navigation. Elle illustre le lien indissoluble et sacré entre les marins et leur navire, perçu comme un être vivant, protecteur et compagnon de voyage. La cérémonie de placement de la pièce est souvent un moment de rassemblement pour l'équipage et les constructeurs, marquant le début d'une aventure commune et renforçant les liens de camaraderie et de confiance mutuelle.

Dans certains cas, cette coutume est adaptée ou enrichie selon les cultures maritimes, les époques et les préférences individuelles, mais l'essence reste la même : un geste d'espoir et de foi inébranlable en l'avenir, un pacte silencieux avec les forces majestueuses de l'univers pour la sauvegarde et la prospérité de tous ceux qui mettent leur vie entre les mains de la mer.



Ce site gratuit vous a plu et vous a bien aidé ?
Un don encourage l'auteur à le faire évoluer !



4 questions/réponses au hasard sur la piraterie




» Accueil des questions/réponses

» Aperçu des 356 questions/réponses

» La liste des 356 questions

» Recherchez la réponse à votre question

» Posez votre question si la recherche est infructueuse