Les questions que tout le monde se pose à propos des pirates et corsaires - (image : Long John Silver dans L'île au Trésor - 1883)

Les questions que tout le monde se pose
à propos des pirates et corsaires

358 au total

Flux RSS 'Les questions que tout le monde se pose à propos des pirates et corsaires'

Question de Captain Darkcrash   - Mis à jour le 16.09.2023 | Publié le 29.07.2008
10 918 lectures

Qu'appelez-vous l'âge d'or des pirates ?

Bataille navale entre pirates R: L'âge d'or de la piraterie, entre le XVII et XVIIIè siècle, est nommé ainsi à cause de deux faits majeurs historiques :
- La découverte d'une route maritime entre l'Europe et l'Inde,
- La découverte de l'Amérique.

Ces deux découvertes améliorent considérablement le commerce européen car de nombreux bateaux partent pour l'Inde et l'Amérique et reviennent les cales chargées d'or et de marchandises telles que le tabac, la soie, les épices.

Changement de vie inévitable

A la fin de la guerre de la reine Anne, en 1713, un grand nombre de marins se retrouve au chômage provoquant ainsi une forte baisse de salaire.
A bord des navires marchands, les conditions de vie sont rudes :
- manœuvrer un navire à voile,
- charger et décharger les cargaisons,
- pas de jours de repos,
- capitaines qui se montrent très souvent,
Les activités sont exténuantes et dangereuses... alors la piraterie était la seule alternative à la famine pour ces marins devenus sans ressources.

Une activité lucrative grandissante

Les pirates profitent de l'opportunité du commerce maritime en plein essor pour piller tous ces navires marchands en les attendant le long des côtes et à des endroits stratégiques comme les Caraïbes ou Madagascar, loin de toutes civilisations.
Les pirates augmentent en nombre, s'organisent, deviennent redoutables et perturbent considérablement le commerce.
On dénombrera environ 5 000 pirates aux Caraïbes entre 1716 et 1726 pendant l'âge d'or de la piraterie.

Un monde d'extrêmes

La réalité saisissante de la vie de pirate dévoile un monde d'extrêmes : promiscuité étouffante, maladies insidieuses, et des périls en mer qui défient l'imagination.

Mais au bout du compte, les rêves audacieux de ces marins devenus hors-la-loi se révèlent cruellement écrasés. À bord des navires, la pénurie règne, avec une ration d'eau et de nourriture au quotidien, plongeant les pirates dans une atmosphère d'austérité impitoyable. Les hommes, entassés dans une promiscuité étouffante, deviennent des proies vulnérables pour des fléaux tels que le redoutable scorbut.
Mais ce n'est pas tout. Les manœuvres périlleuses sur le pont exposent les marins à un tout autre danger, celui des mutilations brutales et des cicatrices. Et cela résulte davantage des nombreux accidents qui hantent ces vaisseaux infernaux que des joutes de sabres au cœur des abordages !
Car, contrairement aux idées préconçues qui tissent la légende des forbans, la réalité quotidienne de leur existence se résume bien souvent à une agonie flottante, une lente épopée stagnante sur l'étendue bleue implacable. Et lorsqu'enfin survient l'épisode tant redouté de l'abordage, la priorité ne réside pas dans le fracas des batailles héroïques, mais bien dans la survie, car les blessures s'infectent très vite et les médicaments sont rares.


Ce site gratuit vous a plu et vous a bien aidé ?
Un don encourage l'auteur à le faire évoluer !



4 questions/réponses au hasard sur la piraterie




» Accueil des questions/réponses

» Aperçu des 358 questions/réponses

» La liste des 358 questions

» Recherchez la réponse à votre question

» Posez votre question si la recherche est infructueuse