Les questions que tout le monde se pose à propos des pirates et corsaires - (image : Long John Silver dans L'île au Trésor - 1883)

Les questions que tout le monde se pose
à propos des pirates et corsaires

326 au total

Flux RSS 'Les questions que tout le monde se pose à propos des pirates et corsaires'

Question de Christophe   - Mis à jour le 16.11.2020 | Publié le 15.02.2011
6 553 lectures

Piraterie en Somalie, pourquoi, comment, conséquences, solutions ?

Piraterie maritime en temps réelR: Auparavant, les pirates somaliens étaient de simples pêcheurs de langoustes. Puis, en 1991 le gouvernement tombe à cause de la guerre civile, et les 3 300 km de côtes parmi les plus poissonneuses au monde sont ainsi livrées sans protection au pillage par les navires de pêche étrangers.
Tous se donnent le mot, les eaux somalienne font office d'un nouvel eldorado. Toutes sortes d'espèces de poissons sont pillés : espadons, thons, homards, langoustes, requins dont seules les nageoires sont conservées et le pauvre animal est rejeté agonisant dans la mer, et bien d'autres espèces à hautes valeurs commerciales.
La Somalie est l'un des pays les plus pauvre au monde. La moitié de la population dépends des aides humanitaires, et ceux qui ne font pas de trafic ont à peine de quoi manger.
De 1991 à 2004, les pêcheurs somaliens ont vu leurs eaux pillées par des bateaux yéménites, puis asiatiques, sans que personne ne s'y oppose. Ils ont été privés de leurs ressources, soit une pêche illégale estimée à 25 % du total des prises. Les pêcheurs somaliens se sont mis en colère et sont devenus pirates. La piraterie d'aujourd'hui est une réaction à ce pillage.


En 2004, le tsunami a dévasté les côtes somaliennes. Il a détruit l'outil de travail des pêcheurs. Des conteneurs éventrés avec des déchets industriels radio-actifs et hospitaliers se sont échoués sur les plages. Cela a révélé que la Somalie avait servi de poubelle pour des entreprises européennes et quelques autres pays peu scrupuleux. Les entreprises européennes ont estimé que se débarrasser de la tonne de déchets au prix de 2,50$ la tonne étant nettement plus avantageux que les dépôts en Europe qui réclament 1 000$ la tonne !
Le déversement de ces déchets toxiques dans la mer a non seulement eu pour effet de raréfier la ressource halieutique, mais aussi de faire tripler le nombre de cancers infantiles depuis 20 ans. Aucune solution, aucun espoir pour les enfants qui se présentent à l'hôpital de Mogadiscio...
Ces fûts proviendraient d'un trafic organisé par des hommes d'affaires italiens complices du chef de l'État somalien de l'époque, Ali Mahdi.
Tout cela n'excuse pas la piraterie mais fait partie de son contexte. Ainsi, les attaques de pirates ont augmenté de façon exponentielle depuis 2004.

Les actes de piraterie en Somalie Selon le gouverneur, c'est lorsque les bateaux marchands ont commencé à verser des rançons de millions de dollars aux pirates que la piraterie en Somalie est devenue un business. Les pirates ont acheté des armes plus lourdes, des bateaux plus rapides, ils se sont davantage organisés.
En 2006 les actes de pirateries en Somalie étaient au nombre de 20, et sont passés à plus de 70 en 2008.
La zone à sécuriser par les militaires est bien trop gigantesque (3 300 km de côte), et lorsqu'un acte de piraterie est effectué, les militaires arrivent souvent trop tard ; les pirates ont des embarcations très rapides.
En décembre 2008, les Nations Unies autorisent les pays dont les navires sont attaqués à mener des raids militaires de représailles sur terre, en mer et dans les airs contre des pirates qui risqueraient de nuire au bon déroulement des échanges commerciaux au large de la Somalie. L'argent et le fonctionnement de l'économie passe avant tout et ce sera donc l'unique réponse envoyée à ces anciens pêcheurs ruinés, spoliés et humiliés, devenus « pirates ». 

Certains habitants somaliens prétendent que la piraterie dans leur pays fournit un service essentiel en régulant les eaux territoriales de leur pays et en empêchant la pêche illégale et le rejet de déchets toxiques. Ce qui finalement est un mal contre le mal pour survivre...

Ces prédateurs étrangers qui pillent les eaux somaliennes à l'aide d'énormes chalutiers sont protégés par les marines militaires de leur pays, ce qui engendre la propagation des pirates jusqu'à d'autres pays africains et en premier lieu à la Mauritanie, à quelques centaines de kilomètres de la France...

La Somalie est située à la Corne de l'Afrique qui est ravagée par la guerre civile et qui est sans gouvernement central depuis la chute du régime de Siad Barre en 1991.
C'est aujourd'hui le point le plus chaud au monde en terme de piraterie.

Cet article sera mis à jour au fur et à mesure de l'évolution de la piraterie et des solutions envisagées par les pays.

Des questions/réponses à propos de la piraterie maritime d'aujourd'hui

» Pouvez-vous fournir des chiffres statistiques de la piraterie maritime d'aujourd'hui ?
» Quel est le montant total des rançons récoltées par les pirates ?
» Pirates, flibustiers et autres "hors-la-loi" écument-ils toujours les mers de nos jours ?
» Quelles sont les différences entre le pirate d'aujourd'hui et le pirate du XVIIIe siècle ?
» Il paraît qu'il y a des corsaires en Somalie, dû au nombre croissant de pirates, est-ce vrai ?
» Quel est le portrait type du pirate d'aujourd'hui en Somalie ?
» Est-ce que la France a le droit d'intervenir afin d'arrêter les pirates en Somalie ?
» Quels sont les actes de piraterie dans le monde sur l'ensemble de l'année 2007 ?




4 questions/réponses au hasard sur la piraterie




» Accueil des questions/réponses

» Aperçu des 326 questions/réponses

» Les 326 questions sous forme de liste

» Recherchez la réponse à votre question

» Posez votre question si la recherche est infructueuse